Lef­son DCAD Dis­tri­bu­teur en Classe A, à com­po­sants dis­crets

KR Home-Studio - - PRISE EN MAIN -

Un dis­tri­bu­teur : mais qu’est-ce ? Que pro­pose-t-il comme fonc­tions ? Com­ment sonne-t-il ? Peut-on s’en pas­ser ? Com­ment un fa­bri­cant fran­çais, un ar­ti­san, peut-il pro­duire un ap­pa­reil aus­si per­for­mant ? Peut-il in­tro­duire des concepts au­dio­philes dans la mu­sique ?

La com­mu­ta­tion au pied peut se faire sur cha­cune des quatre sor­ties grâce aux foots­witchs.

des si­gnaux de faibles im­pé­dances. Si l’on ne sou­haite pas la chose, la faible va­leur d’im­pé­dance de sor­tie est à pri­vi­lé­gier, qui pré­ser­ve­ra le si­gnal au­dio de pertes de ni­veau. Sur cha­cune des quatre sor­ties, on peut in­ver­ser la phase et swit­cher en po­si­tion sy­mé­trique ou asy­mé­trique. Le DCAD peut évi­dem­ment être uti­li­sé en pé­dale, chaque sor­tie pou­vant être com­mu­tée par un in­ter­rup­teur au pied (foots­witch) (fi­gure 1). Pour un mi­cro : idem, sa­chant que l’on dis­pose d’un pad (-60 à MIN) et de la com­mu­ta­tion du 48 volts (ali­men­ta­tion fan­tôme). On peut ain­si sor­tir sur des tranches de console ou des pré­am­plis dif­fé­rents. Pour un si­gnal ligne : pa­reil. Là où le DCAD est tout à fait unique, c’est en sa pos­si­bi­li­té de ré­cu­pé­rer le si­gnal ar­ri­vant sur un haut-par­leur d’un am­pli ins­tru­ment. Mais il ne faut en au­cun cas dé­bran­cher le haut-par­leur de l’am­pli, si­non on risque de tout griller…

Ream­per, et même mul­ti­ream­per Vous connais­sez la fonc­tion de ream­ping ? (fi­gure 2). Vous avez en­re­gis­tré – vous avez eu la bonne idée cette fois – non seule­ment votre gui­tare en sor­tie d’un am­pli mais aus­si, sur une autre piste, en di­rect. Vous pou­vez, à l’en­re­gis­tre­ment, uti­li­ser le DCAD pour en­voyer la gui­tare sur plu­sieurs am­plis ou ef­fets (en asy­mé­trique ou sy­mé­trique), ce qui per­met d’évi­ter que ces der­niers soient en série. À l’écoute, quelque

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.