Au­dio­mo­dern Sync LE

KR Home-Studio - - SOMMAIRE -

Cet ins­tru­ment au for­mat Kon­takt se des­tine avant tout aux fans de créa­tion de grooves. Pour en bé­né­fi­cier, il vous faut dé­jà pos­sé­der la ver­sion com­plète du lo­gi­ciel de Na­tive Ins­tru­ments, le Kon­takt Player n’étant pas suf­fi­sant pour l’uti­li­ser. Voyons com­ment ti­rer par­ti de ce Sync édi­tion spé­ciale KR.

Notre ami Max Mil­lion, édi­teur de ce Sync, a re­nom­mé cette ver­sion spé­ciale KR en Sync LE. En pra­tique, il s’agit d’une ver­sion to­ta­le­ment fonc­tion­nelle et ori­gi­nale du Sync com­plet que l’on peut ache­ter sur le site au­dio­mo­dern.com, à la dif­fé­rence près qu’elle ne pro­pose que 8 des 38 « Construc­tion Kits » dis­po­nibles. Néan­moins, vous au­rez lar­ge­ment de quoi ex­ploi­ter cet ins­tru­ment dans vos com­pos, dès lors que vous dis­po­sez bien au moins d’une ver­sion 5.3.0.64 de Kon­takt. Pour l’ins­tal­ler, dé­zip­pez sim­ple­ment l’ar­chive de l’ins­tru­ment au sein de vos autres banques de sons dé­diées à Kon­takt, sans rien mo­di­fier/dé­pla­cer aux fi­chiers pré­sents. Après lan­ce­ment de Kon­takt, char­gez l’ins­tru­ment, soit à par­tir du me­nu Files/Load, soit du ban­deau la­té­ral gauche, en na­vi­guant au sein de l’ar­bo­res­cence du disque jus­qu’à l’em­pla­ce­ment de la banque Sync (fi­gure 1). Pas­sez d’un kit à l’autre via les flèches si­tuées à cô­té du nom du kit en cours d’uti­li­sa­tion. Les samples et/ou boucles in­di­vi­duels d’un kit sont ré­par­tis de C1 à G1 sur le cla­vier, un pat­tern d’exemple étant, lui, pro­po­sé sous la touche C0. Les notes de dé­clen­che­ment sont bleuies sur le cla­vier vir­tuel de Kon­takt afin de les re­pé­rer plus ra­pi­de­ment. Cha­cun des fi­chiers a été échan­tillon­né en 24 bits / 48 kHz et tous sont de lon­gueur égale. Cô­té créa­tion, les styles mu­si­caux élec­tro­niques et af­fi­liés (IDM, Breaks, Or­ga­nic, Am­bient, Glitch, Trip-hop, Mi­ni­mal, Fu­tu­ris­tic Elec­tro­ni­ca, etc.) sont pri­vi­lé­giés par Sync, mais rien n’em­pêche de dé­tour­ner cette vo­ca­tion pre­mière, c’est même conseillé ! Cô­té uti­li­sa­tion, Sync se pré­sente sous la forme d’un mixeur huit voies, pour cha­cun des ins­tru­ments d’un kit (fi­gure 2). Chaque voie dis­pose d’un fa­der de vo­lume, d’un mute/so­lo, d’un pan et d’un Verb, dé­dié au ré­glage du taux de ré­verb choi­si via le me­nu dé­rou­lant de la par­tie mas­ter, à droite de l’ins­tru­ment (fi­gure 3). Pas moins de dix types de ré­verb sont pré­sents, là en­core, lar­ge­ment de quoi faire de l’ef­fet pour per­son­na­li­ser ses grooves. On trouve éga­le­ment dans la zone mas­ter un pan et un mas­ter vo­lume pour l’en­semble du kit. Le bou­ton Tem­po Sync per­met de syn­chro­ni­ser l’ins­tru­ment au tem­po ajus­té dans la DAW d’ac­cueil, lorsque non uti­li­sé en ver­sion stan­da­lone. Dif­fi­cile donc de faire un fonc­tion­ne­ment plus simple, la bonne idée se­rait peut-être de mixer les grooves ob­te­nus avec Sync et ceux de Glit­chee, tous deux ayant dé­sor­mais leur ver­sion spé­ciale KR ! En at­ten­dant, bons grooves et bonnes com­pos ! Éric Chau­trand

fi­gure 1

Sé­lec­tion du kit à par­tir du na­vi­ga­teur

de fi­chiers.

fi­gure 2 L’in­ter­face de Sync, édi­tion spé­ciale KR.

fi­gure 3 Sé­lec­tion de l’une des dix ré­verbs pré­sentes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.