Line 6 So­nic Port VX

mais j’étais sur la route…

KR Home-Studio - - SOMMAIRE -

Il est de ces marques qui ne laissent au­cun manque dans leur gamme de pro­duits. Ain­si, Line 6 dote son So­nic Port VX de trois mi­cros in­ternes en plus des en­trées ligne/gui­tare dé­jà pré­sentes sur le So­nic Port, pre­mier du nom. Les chan­teurs, les pre­neurs de son et les mu­si­ciens de tout poil dis­posent main­te­nant d’un ou­til d’en­re­gis­tre­ment à em­me­ner par­tout avec leur lap­top ou leur iDe­vice. Coup d’oeil sur l’ob­jet !

Le VX re­prend la forme inau­gu­rée par le So­nic Port ori­gi­nel, à sa­voir une sorte de tronc de py­ra­mide dont l’un des angles au­rait été cou­pé verticalement ! Il n’en reste pas moins que ce boî­tier, aux cou­leurs rouge et noire du construc­teur, pro­cure une ex­cel­lente er­go­no­mie, tant pour les connexions au­dio d’un cô­té, in­for­ma­tiques de l’autre, que pour les ré­glages pla­cés sur les faces la­té­rales. Cô­té di­men­sions, le VX af­fiche 153 x 45 x 55 mm, pour un poids de 199 g, ce qui per­met d’en­vi­sa­ger de le mettre en poche sans pro­blème. La face in­fé­rieure du VX est des­ti­née à sa fixa­tion sur pied de mi­cro ou pied photo/vi­déo. Le pas de vis pré­vu adopte ce­lui du for­mat photo, un adap­ta­teur spé­ci­fique pour pied de mi­cro étant four­ni dans le pa­cka­ging. Line 6 offre aus­si un pied de table, per­met­tant d’y fixer le VX via un sup­port pied de mi­cro et sa vis de ré­duc­tion. Sont éga­le­ment li­vrés le cor­don mi­cro USB vers USB standard pour la connexion à un or­di­na­teur et ce­lui des­ti­né au bran­che­ment d’un iDe­vice sur port Light­ning, tous deux à rac­cor­der sur la face bi­seau­tée du VX. Exit le câble dock 30 broches et la com­pa­ti­bi­li­té avec les iP­hone 4 / iPad 2. La par­tie avant du VX abrite, sous une grille de pro­tec­tion, les trois nou­veaux cap­teurs à conden­sa­teur. Deux mi­cros ap­pai­rés sont re­je­tés la­té­ra­le­ment se­lon un angle de 45° et fonc­tionnent lorsque le sé­lec­teur de source pla­cé sur le cô­té droit est au centre (fi­gure 1). Pous­sé vers l’avant, c’est le mi­cro mo­no pla­cé sur la face su­pé­rieure du VX qui prend le re­lais. Ce­pen­dant, dans cette po­si­tion et si un ins­tru­ment est branché dans l’en­trée épo­nyme, il est pos­sible d’en­re­gis­trer les deux sources si­mul­ta­né­ment sur deux pistes mo­no sé­pa­rées ou une piste sté­réo. Le sé­lec­teur en po­si­tion ins­tru­ment im­pose au VX d’en­re­gis­trer uni­que­ment à par­tir de cette source. Quelle que soit la source, le ré­glage de ni­veau s’ef­fec­tue via un po­ten­tio­mètre af­fleu­rant po­si­tion­né à cô­té du sé­lec­teur de source. Il faut alors pas­ser par le lo­gi­ciel pour vi­sua­li­ser le ni­veau en­trant, rien n’étant pré­vu sur le VX. L’autre face la­té­rale ac­cueille un in­ver­seur Di­rect Mo­ni­tor, utile si une la­tence gê­nante était au­dible lors d’une prise. Enfin, on note la pré­sence d’une paire de sor­ties sur jack 6,35’’, à même de rou­ter le si­gnal vers des en­ceintes am­pli­fiées, un mixeur ex­terne, et la sor­tie casque sur mi­ni-jack sté­réo.

On branche, on en­re­gistre

Nul be­soin de se sou­cier de l’ali­men­ta­tion du VX, c’est le pé­ri­phé­rique, lap­top ou iDe­vice, qui se charge de la lui pro­cu­rer. Deux points im­por­tants d’en­trée : im­pos­sible de te­nir le VX en main comme un mi­cro, sa forme l’in­ci­tant pour­tant, car tous les bruits de frot­te­ment/glis­se­ment sont « ma­gni­fiés » ! Le sup­port de table ou sur pied est im­pé­ra­tif. Se­cond point, il faut se te­nir à plus de 10 cm des cap­teurs si l’on ne dis­pose pas d’un an­ti-pop, là en­core, tout est am­pli­fié, dé­for­mé et dé­fi­ni­tif sur l’ac­qui­si­tion… Une fois ces pré­cau­tions prises, l’en­re­gis­tre­ment est un jeu d’en­fant avec le VX. La qua­li­té pro­po­sée per­met de ré-ex­ploi­ter les prises faites en go­guette, à la mai­son sur une sta­tion de tra­vail plus consé­quente. Que ce soit en double mo­no gui­tare/voix, en sté­réo voix seule ou en mo­no type in­ter­view, les ré­sul­tats sont bons et dé­passent de loin la qua­li­té at­ten­due d’un simple bloc-notes au­dio. Cô­té plus, Line 6 pro­pose son app Mo­bile Pod aux gui­ta­ristes/bas­sistes qui dis­posent alors d’une base de pre­sets im­pres­sion­nante et de la pos­si­bi­li­té de créer leurs propres sons. L’app étant com­pa­tible Au­dio­bus, elle leur per­met de s’en­re­gis­trer dans n’im­porte quel sé­quen­ceur iOS. Donc, si vous y êtes toute la sainte jour­née, vous sa­vez ce qu’il vous reste à faire ! Éric Chau­trand

fi­gure 1 Le VX sur pied et son sé­lec­teur de source.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.