H.CaT

Hea­vy Bird

KR Home-Studio - - AUTOPROD -

Ça té­moigne d'une cer­taine ma­lice dé­jà que de se créer un oi­seau quand on est un chat, et peut-être du sa­disme que de l'avoir fait lourd ! Une illustration de l'au­dace du per­son­nage pro­ba­ble­ment, qui se manifeste tant dans le sens de la pro­voc' que dans l'ori­gi­na­li­té des idées consti­tuant l'âme folk lo-fi de ce EP. Ce sans que ça ne prenne le pre­mier rôle au pur plai­sir mu­si­cal que tisse chaque com­po. Un Amé­ri­cain à Paris, peut-être une arai­gnée au pla­fond, une sou­ris dans le stu­dio, H.Cat se lâche sur son Live 7 et ex­sude de ses gui­tare élec­tro-acous­tique, basse, cla­vier maître, bat­te­rie, mi­cro et mul­ti­tude d’ef­fets un sang consis­tant dont on se lèche les ba­bines. À la fois fou et clean, à la fois roots et ac­tuel, à la fois acous­tique et élec­tro­nique, à la fois chat et oi­seau, at­tends que j't'at­trape…

www.fa­ce­book.com/bat.box.free.fr

KR : Dans cer­tains pas­sages, vous trans­for­mez des fausses notes en notes justes : est-ce un té­moi­gnage de votre libre fo­lie ou de votre hu­mour ?

Un peu de fo­lie mais sur­tout au­cune no­tion d'harmonie font que je joue en ne me fiant qu'à mon oreille. Du coup, je joue ce que j'ai en­vie d'en­tendre en fonc­tion de mon hu­meur. Outre le chant, on vous sent deux amours : êtes-vous un gui­ta­riste qui est de­ve­nu home-stu­diste, ou bien la gour­man­dise des ma­chines était-elle là ini­tia­le­ment ?

Tout ce qui pro­duit de la mu­sique ou des sons at­tise ma cu­rio­si­té. À par­tir de là, j'uti­lise les ins­tru­ments ou les ma­chines avec les­quels j'ar­rive à m'ex­pri­mer et que je peux me pro­cu­rer. O.C.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.