V49 / VI49

contrô­leurs à tout faire !

KR Home-Studio - - CHOISIR -

ALes pro­po­sant aus­si en 25 notes, le fa­bri­cant Ale­sis re­vient en force avec ces deux nou­veaux contrô­leurs re­gor­geant de mul­tiples fonc­tions ! u dé­bal­lage des ma­chines, nous consta­tons que les deux cla­viers sont équi­pés de touches se­mi-les­tées, mais ce n’est pas tout, nous ob­ser­vons éga­le­ment la pré­sence de pads pour dé­clen­cher des ryth­miques, ain­si que les bou­tons et les po­ten­tio­mètres afin de com­man­der au mieux vos dif­fé­rents plug-ins ou DAW. Cô­té es­thé­tique, nous ap­pré­cions le cô­té noir mat des cla­viers, leur so­brié­té glo­bale, ain­si que la pré­sence de sub­tils té­moins lu­mi­neux sur les bou­tons ro­ta­tifs et bou­tons-pous­soirs, qui vous ai­de­ront à mieux vous re­pé­rer. Plus en dé­tail, on re­mar­que­ra aus­si la pré­sence des in­dis­pen­sables pitch bend et mo­lette de mo­du­la­tion, sans ou­blier les deux touches up & down pour chan­ger d’oc­tave. Cô­té poids et en­com­bre­ment, si le VI49 fait 5 kg (pour des di­men­sions de 95,5 x 31,5 x 11,5 cm), on ap­pré­cie­ra dans l’en­semble que les ma­chines soient lé­gères (4,3 kg pour le V49 et des di­men­sions de 95,5 x 24,4 x 11,4 cm), le tout oc­cu­pant une place mi­ni­mum sur­tout pour le V49.

Taille mi­ni

En­trons dans le vif du su­jet sans plus at­tendre, cô­té er­go­no­mie la force du V49 ré­side à notre avis par la dis­po­si­tion re­grou­pée de toutes les fonc­tions en un seul et même en­droit, soit la par­tie gauche du cla­vier (fi­gure 1). Vous dis­po­sez en ef­fet de pas moins de huit pads lu­mi­neux sen­si­tifs à la vé­lo­ci­té. Au pas­sage, s’il fau­drait ap­puyer avec un peu de force à notre goût sur ces der­niers pour ar­ri­ver à une vé­lo­ci­té maxi­male, astuce pas très gê­nante, rien ne vous em­pê­che­ra de pa­ra­mé­trer la vé­lo­ci­té ou l’en­ve­loppe dans votre plug-in afin d’ob­te­nir

le ni­veau de dé­clen­che­ment idéal. Si­non cô­té fa­bri­ca­tion et tou­cher, rien à re­dire, ces pads sont très agréables à uti­li­ser et de bonne fac­ture. Pas­sons à pré­sent aux deux mo­lettes de pitch bend et mo­du­la­tion qui nous ont ti­tillé au pre­mier abord (fi­gure 2). Si on pour­rait avoir un pré­ju­gé quant à leur pe­tite taille, sur le ter­rain, et qui plus est pour les non pro­fes­sion­nels des cla­viers (bien que…), il en res­sort tout le contraire. En ef­fet, la course de ces deux fonc­tions étant rac­cour­cie, on pro­fite en fait de très bonnes ma­nia­bi­li­té et ra­pi­di­té d’ac­tion ! Un mot sur les touches up & down des­ti­nées à chan­ger d’oc­tave, là éga­le­ment un autre bon point car elles se si­tuent idéa­le­ment dans la li­gnée des touches du cla­vier, of­frant du coup une fa­ci­li­ta­tion d’ac­cès lorsque l’on joue en même temps. À pré­sent la par­tie cen­trale du contrô­leur, les quatre po­ten­tio­mètres et bou­tons des­ti­nés à faire vivre vos pistes en MI­DI. On peut en ef­fet très bien ima­gi­ner contrô­ler en même temps une en­ve­loppe d’am­pli­tude (avec ses clas­siques quatre pa­ra­mètres), ou bien un filtre, un cu­toff et une ré­so­nance par exemple. En fait, ce qui là en­core pour­rait pa­raître comme une li­mite en nombre d’ac­tions pos­sibles sur ce contrô­leur se trans­forme en avan­tage (vu sa taille mi­ni), puis­qu’on se rend vite compte que l’es­sen­tiel est là afin d’édi­ter au mieux ses sons. Autre fonc­tion, les bou­tons-pous­soirs, au nombre de quatre éga­le­ment. Ils pour­ront ai­sé­ment vous ser­vir de mute de vos pistes MI­DI ou au­dio. Ter­mi­nons sur l’es­sen­tiel à notre goût, l’en­com­bre­ment et no­tam­ment la très faible pro­fon­deur

du V49 (dif­fi­cile de faire mieux pour un cla­vier à touches se­mi-les­tées). Ef­fec­ti­ve­ment, pour les di­men­sions ci­tées plus haut, et sa­chant que c’est sou­vent la pro­fon­deur de notre plan de tra­vail qui nous fait dé­faut, nous consta­tons ra­pi­de­ment que le V49 se glis­se­ra ai­sé­ment à l’aplomb de son écran, voire, mieux en­core, sous ce der­nier pour cer­tain(e)s d’entre vous. En somme, avec pas moins de huit pads, quatre bou­tons-pous­soirs et quatre po­ten­tio­mètres ro­ta­tifs, sans ou­blier à l’ar­rière la prise de sus­tain (si­tuée à cô­té de la prise USB), en plus d’un prix très com­pé­ti­tif, le V49 se ré­vèle un très bon cla­vier de com­mande sous tout rap­port.

Très com­plet

Re­pre­nant les mêmes fonc­tions que le V49, le VI49 pos­sède néan­moins de nom­breux atouts sup­plé­men­taires en se vou­lant aus­si quelque part plus pro­fes­sion­nel. En ef­fet, cô­té pads, nous en ob­ser­vons pas moins de seize. C’est un gage de confort de tra­vail qui per­met­tra qui plus est une meilleure com­pa­ti­bi­li­té avec les plug-ins d’ins­tru­ments ryth­miques comme BPM de chez MO­TU, par exemple, où la hié­rar­chie se fait sur seize sons in­dé­pen­dants. On peut ima­gi­ner éga­le­ment jouer une basse sur les pads en ac­com­pa­gne­ment du cla­vier. Autre par­tie très in­té­res­sante, celle con­cer­nant les po­ten­tio­mètres, au nombre de 12, et les bou­tons­pous­soirs, au nombre de 36 (fi­gure 3). Pra­tique, lors­qu’il s’agi­ra de mixer son mor­ceau, on pour­ra alors contrô­ler à sa guise les pa­no­ra­miques droite/gauche, les do­sages des ef­fets, mais aus­si les mutes des pistes et des FX, etc. En ré­su­mé, une mul­ti­tude de choses pos­sibles via ses nom­breux contrô­leurs, sans ou­blier la pos­si­bi­li­té d’édi­ter plu­sieurs plug-ins d’ins­tru­ments dif­fé­rents via les douze po­ten­tio­mètres dis­po­nibles. Pas­sons à pré­sent à la vraie nou­veau­té par rap­port à son pe­tit frère, la fonc­tion Roll. Cette der­nière per­met­tra de jouer une grosse caisse par exemple sur tous les temps ou un rou­le­ment de caisse claire avec une quan­ti­sa­tion dé­si­rée qui dé­bute au quart de temps ; pour s’ar­rê­ter au 1/32T. Enfin, autre fonc­tion que l’on ne re­trouve pas sur le V49, celle con­cer­nant le trans­port. Pra­tique voire in­dis­pen­sable, elle pro­pose une avance et un retour ra­pides, outre Play, Stop, Cycle et Re­cord. Autre élé­ment in­té­res­sant, le nombre de pre­sets mé­moire uti­li­sa­teur dis­po­nibles (25 au to­tal), au­tant dire qu’il y a de quoi faire (fi­gure 4). En re­vanche, dom­mage qu’au­cun des pre­sets n’ait été pré­pro­gram­mé pour les dif­fé­rentes plates-formes au­dio/MI­DI telles que Live Lite d’Able­ton qui est, ici, li­vré d’ori­gine. Con­cer­nant l’édi­tion des mé­moires, no­tons la pré­sence d’un pe­tit uti­li­taire (adap­té éga­le­ment pour le V49) néan­moins très com­plet, com­pa­tible Mac et PC, avec le­quel vous pour­rez édi­ter chaque touche du contrô­leur MI­DI, dans les moindres dé­tails. Le meilleur pour la fin, on no­te­ra la pré­sence d’une prise MI­DI Out, qui vous per­met­tra de com­man­der un pé­ri­phé­rique ex­té­rieur à par­tir de votre or­di­na­teur ou, très in­té­res­sant, sans ce der­nier, c’est-à-dire en mode au­to­nome ! Di Pas­ca­li

V49

VI49

fi­gure 1 L’en­semble des fonc­tions du V49 se trouve re­grou­pé en un seul en­droit, ac­ces­sible di­rec­te­ment sur la par­tie gauche du cla­vier. fi­gure 3 Sur le VI49, po­ten­tio­mètres et bou­tons‐pous­soirs per­mettent un ac­cès di­rect aux contrôles so­nores et aux do­sages d’ef­fets. fi­gure 2 Les deux mo­lettes du pitch bend et de la mo­du­la­tion du V49 s’avèrent d’une très bonne ma­nia­bi­li­té et offrent éga­le­ment ra­pi­di­té d’ac­tion. fi­gure 4 Les bou­tons de trans­port et l’ac­cès aux pre­sets mé­moire, un plus pro­po­sé par le VI49.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.