US‐4x4

la re­lève !

KR Home-Studio - - TESTS -

Fort du suc­cès des der­nières sé­ries US‐122/144 MKII, voi­ci ve­nu pour Tas­cam le temps de la re­lève par les US‐2x2/US‐4x4. Ces in­ter­faces 24 bits / 96 kHz res­tent tou­jours aus­si com­pé­ti­tives et, en sus de leur as­pect bio­nique et de la com­pa­ti­bi­li­té iOS, elles in­cluent sur PC le double bundle So­nar X3 LE et Live 9 Lite. Nous tes­tons ce mois‐ci le mo­dèle quatre ca­naux US‐4x4.

Plus de dix ans après la sor­tie de l’US-122, son suc­cès ne s’est ja­mais dé­men­ti sur le marché hy­per concur­ren­tiel des in­ter­faces au­dio d’en­trée de gamme. L’US-122 fut up­da­tée en 2006 avec l’US-122L en 24 bits / 48 kHz et aug­men­tée de l’US-144 avec ses quatre en­trées/sor­ties au­dio. Ces mo­dèles avaient la par­ti­cu­la­ri­té de pos­sé­der cinq po­ten­tio­mètres plats en ca­ou­tchouc en­fon­cés dans la fa­çade qui se ma­ni­pu­laient à la ma­nière d’une pla­tine et pos­sé­daient aus­si une en­trée/sor­tie MI­DI, ain­si qu’une alim fan­tôme. Les sé­ries re­bap­ti­sées « 122/144 MKII » ont été re­vi­si­tées une der­nière fois en 2009 avec de meilleures spé­ci­fi­ca­tions au­dio (24 bits / 96 kHz) et le S/PDIF. Les US-2x2 et US-4x4 forment donc la qua­trième gé­né­ra­tion d’in­ter­faces Tas­cam pour home-stu­dio à des ta­rifs tou­jours aus­si abor­dables. La gamme se com­plète à pré­sent de l’US-16x08 avec huit en­trées Mic/Line et, dé­sor­mais, du tout der­nier mo­dèle haut de gamme l’US-20x20 en USB 3.0, 24 bits / 192 kHz, équi­pé d’un mixeur DSP in­terne avec EQ quatre bandes et com­pres­sion sur chaque canal.

Bio de­si­gn

On trou­ve­ra dans le car­ton de la Tas­cam un trans­fo d’ali­men­ta­tion et le mode d’em­ploi as­sor­ti des codes d’ac­ti­va­tion pour So­nar LE et Live Lite. L’US-4x4 a aban­don­né le for­mat tra­di­tion­nel « de­mi-rack » des ver­sions 144 et ses com­mandes ac­ces­sibles par le des­sus, en op­tant pour une forme rec­tan­gu­laire de 30 x 16 x 6,5 cm avec une fa­çade fron­tale pour un poids de 1,6 kg. Mais les nou­velles in­ter­faces se dis­tinguent avant tout par leur as­pect fu­tu­riste pro­ve­nant des plaques la­té­rales al­véo­lées en alu­mi­nium ar­gen­té (Bio-Cell) (fi­gure 1), dont l’in­té­rêt prin­ci­pal est de po­si­tion­ner la face avant lé­gè­re­ment in­cli­née vers le haut, pour une meilleure prise en main des po­ten­tio­mètres. L’US-4x4 pour­ra ain­si se pla­cer fa­ci­le­ment sur un plan de tra­vail et l’on pour­ra

tou­jours dé­mon­ter les ai­lettes si né­ces­saire pour l’em­pi­ler dans un rack. Le reste du pé­ri­phé­rique est consti­tué d’une seule plaque mé­tal­lique qui re­couvre le des­sus et l’avant, pour une fac­ture ro­buste dans une teinte plu­tôt sombre, à peine agré­men­tée par les leds des tranches mi­cro et de la connexion USB, dont le voyant orange cli­gno­te­ra pour in­di­quer le mode stan­da­lone, jus­qu’à ce qu’il de­vienne fixe une fois rac­cor­dé à l’or­di­na­teur. L’es­pace fron­tal est pra­ti­que­ment mo­no­po­li­sé par les quatre sec­tions des en­trées qui com­portent cha­cune une voie XLR et un jack TRS 6,35 mm (à uti­li­ser sé­pa­ré­ment), as­sor­tis d’un po­ten­tio­mètre de gain et de deux voyants, le vert « Sig » quand les si­gnaux at­teignent au moins -32 dB FS et le rouge « Peak » quand ils s’ap­prochent de -1 dB FS. En bas à gauche, l’in­ter­rup­teur 48 V équi­pé d’une led rouge ali­mente les en­trées 1-4. À l’ex­tré­mi­té droite, se trouvent les deux sé­lec­teurs Mic/Line-Inst pour bas­cu­ler les ca­naux 1 et 2 en en­trées haute im­pé­dance afin d’ac­cep­ter une gui­tare ou une basse en di­rect, ain­si que les trois po­ten­tio­mètres pour la ba­lance In­put/Com­pu­ter, le ni­veau Line Out 1-2 et ce­lui des deux casques stric­te­ment iden­tique. L’ar­rière reste sobre puis­qu’on trou­ve­ra seule­ment les quatre sor­ties ana­lo­giques en jack sy­mé­trique, le MI­DI In/Out, un port USB com­pa­tible USB 3.0 (mais avec les ca­rac­té­ris­tiques du 2.0) et l’ali­men­ta­tion (fi­gure 2). À no­ter qu’à la dif­fé­rence de l’US-2x2, l’US-4x4 au­ra be­soin de son trans­fo pour

fonc­tion­ner et ne pos­sède au­cun in­ter­rup­teur d’ali­men­ta­tion ou Au­to Power Mode di­rec­te­ment im­plan­té sur le châs­sis comme ses grandes soeurs (US-18x08/20x20). Le mode Au­to Power Save On/Off se­ra néan­moins dis­po­nible à par­tir du soft­ware Set­tings Pa­nel. Dans ce cas, si au­cun si­gnal au-des­sus de -60 dB FS n’a été dé­tec­té pen­dant 30 mn, l’ap­pa­reil s’étein­dra de lui-même, mais ce­la obli­ge­ra quand même à dé­con­nec­ter/re­con­nec­ter en­suite le trans­fo pour re­mettre la carte son en marche.

Double bundle

Sous Win­dows, l’ins­tal­la­tion d’un dri­ver li­vré avec le pan­neau de contrôle se­ra né­ces­saire. Avec l’OS X jus­qu’à Yo­se­mite (OS X 10.10 >), seul le Set­tings Pa­nel de­vra être ins­tal­lé, la carte uti­li­sant le pi­lote OS standard, tan­dis qu’avec l’iOS (7 >), elle fonc­tion­ne­ra en mode class com­pliant avec une connexion pas­sant par l’adap­ta­teur Light­ning vers USB d’Apple. Le Set­tings Pa­nel per­met d’agir di­rec­te­ment de­puis son or­di­na­teur sur un cer­tain nombre d’opé­ra­tions du hard­ware, comme l’ajus­te­ment de la taille des tam­pons avec la ré­glette Buf­fer Size (ré­ser­vée à Win­dows), l’écoute des paires d’en­trées 1-2/3-4 en mo­no ou en sté­réo, l’ac­ti­va­tion de chaque en­trée et l’en­voi des sor­ties 1-2 et 3-4 de­puis les en­trées (Mo­ni­tor) ou ex­clu­si­ve­ment des re­tours DAW (Com­pu­ter 1-2 / Com­pu­ter 3-4) (fi­gure 3). Pour notre es­sai sur PC, pour­quoi ne pas se ser­vir de So­nar LE exclusif à Win­dows et même de deux lo­gi­ciels en même temps en lan­çant Live en mode ReWire ? Dans notre ré­cent dos­sier sur les in­ter­faces au­dio du KR n°306 (« Bundles ma­lins ! »), nous avions en ef­fet men­tion­né ce double bo­nus ac­com­pa­gnant les in­ter­faces au­dio Tas­cam, qui en fait à la fois le pack le mieux four­ni et aus­si le plus ori­gi­nal, puisque le soft de Ca­ke­walk fait ra­re­ment par­tie des as­so­cia­tions sé­quen­ceurs / cartes son. D’au­tant plus qu’il s’agit ici d’une ver­sion X3 LE, si­tuée juste un cran au-des­sous de la gamme Pla­ti­num la plus ré­cente et conçue pour pro­fi­ter à fond de l’en­vi­ron­ne­ment Win­dows 7/8 en 32/64 bits, grâce à l’in­ter­face Sky­light. So­nar X3 LE dé­livre 32 pistes au­dio en 24 bits / 96 kHz, 64 pistes MI­DI, ac­cepte les sup­ports VST 3, l’in­té­gra­tion Ara et l’on bé­né­fi­cie­ra d’un ra­bais vers les ver­sions su­pé­rieures. Les uti­li­sa­teurs Apple de­vront se conten­ter de Live 9 Lite mais qui conserve l’en­semble des fonc­tion­na­li­tés de la ver­sion com­plète avec les vues Ar­range et Ses­sion, la com­pa­ti­bi­li­té VST/AU/ReWire et l’en­re­gis­tre­ment mul­ti­piste jus­qu’à 32 bits / 192 kHz, tout en in­tro­dui­sant quelques res­tric­tions dans le nombre des pistes au­dio/MI­DI et des ef­fets. Le fait d’avoir li­vré So­nar et Live avec la carte n’a au­cune in­ci­dence sur le fonc­tion­ne­ment al­ter­na­tif de l’US-4x4 avec d’autres DAW, Tas­cam ayant tes­té son in­ter­face sous Pro Tools, Cu­base, Stu­dio One et Ga­ra­geBand, ce qui bien en­ten­du ne pré­juge pas des autres (Lo­gic, Rea­per, Rea­son, etc.). L’en­re­gis­tre­ment test réa­li­sé à l’aide du mi­cro de stu­dio sta­tique Lan­ge­vin CR-2001 fait res­sor­tir à la fois une grande neu­tra­li­té du spectre, un ex­cellent rap­port si­gnal/bruit de 101 dB et une ré­duc­tion si­gni­fi­ca­tive du bruit de fond à l’en­trée des pré­am­plis Ul­tra-HDDA (High De­fi­ni­tion Dis­crete Ar­chi­tec­ture) qui équipent les nou­velles sé­ries US. On ne trou­ve­ra pas ici de ha­lo ha­bi­tuel dans les hauts-mé­diums, mais un strict équi­libre to­nal au­quel on pour­rait même re­pro­cher un pe­tit manque de ca­rac­tère sur les voix ! La dy­na­mique de 57 dB de gain semble par­fois un peu juste pour les mi­cros, car le ni­veau d’en­re­gis­tre­ment doit être pous­sé pra­ti­que­ment à fond pour ra­me­ner un si­gnal dans la zone du 0 dB no­mi­nal. On re­grette aus­si que la fa­çade sombre rende dif­fi­ciles les ac­cès, les com­mandes Line Out 1-2 et Phones pa­raissent d’autre part un peu trop rap­pro­chées pour les ma­ni­pu­la­tions et la sor­tie Line Out n’est pas cou­pée quand on branche le casque. Par contre, on ap­pré­cie vrai­ment le confort du po­ten­tio­mètre Mo­ni­tor Ba­lance qui se ré­vèle pré­cieux à l’en­re­gis­tre­ment pour gé­rer de­puis l’in­ter­face le ra­tio du si­gnal Di­rect Out (zé­ro la­tence) et du retour DAW (fi­gure 4). Ce­la per­met de se concen­trer sur la prise, en évi­tant de mo­di­fier en per­ma­nence la taille des buf­fers dans la DAW ou d’uti­li­ser le bou­ton Mo­ni­to­ring de la piste du lo­gi­ciel. La Tas­cam US-4x4 ré­vèle donc une in­ter­face au­dio com­plète, d’une fi­ni­tion sans conces­sion et dou­blée d’une sta­tion de tra­vail prête à l’em­ploi qui s’adap­te­ra ma­gni­fi­que­ment, comme ses pré­dé­ces­seurs, à toutes les si­tua­tions d’un home-stu­dio quatre pistes exi­geant… pour un prix très rai­son­nable ! Fran­çois Bou­che­ry

fi­gure 3 Le Set­tings Pa­nel avec ré­glage du buf­fer sous Win­dows. fi­gure 4 Le po­ten­tio­mètre Mo­ni­tor Ba­lance gère le Di­rect Out et le retour DAW.

fi­gure 2

La face ar­rière de l’US-4x4 reste sobre.

fi­gure 1

Les pan­neaux la­té­raux Bio-Cell.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.