Des do­na­teurs pour Mu­sé­lec

l'art de pré­ser­ver (suite…)

KR Home-Studio - - VINTAGE -

Ve­nus de par­tout, mu­si­ciens stars ou ano­nymes, lec­teurs de KR ou col­lec­tion­neurs, ama­teurs ou pro­fes­sion­nels : tous ap­portent leur pierre à l’édi­fice de Mu­sé­lec en lui confiant ins­tru­ments de mu­sique, ap­pa­reils au­dio, ac­ces­soires ou do­cu­men­ta­tion. Vé­ri­table pièce de mu­sée ou pe­tit ob­jet in­si­gni­fiant : ils ont tous leur place dans les col­lec­tions du mu­sée.

Des « mous­ta­chus » de l’au­dio­vi­suel se sont concer­tés pour ve­nir, en « dé­lé­ga­tion », ef­fec­tuer des dons au mu­sée. Ils ar­rivent, le sou­rire aux lèvres et les bras char­gés de ce qu’ils consi­dèrent comme choses in­si­gni­fiantes mais qui, au contraire, ont un sens dans l’his­toire de l’au­dio (et de la vi­déo).

Le pre­mier d’entre eux, Frank Fer­ran (fi­gure 1), a pro­duit et co-pro­duit onze courts-mé­trages et quatre longs-mé­trages. Il tra­vaille ac­tuel­le­ment à la créa­tion d'un work­flow in­no­vant des­ti­né à la pro­duc­tion ci­né­ma et au­dio­vi­suelle. Il a été pen­dant qua­torze ans in­gé­nieur pro­duits broad­cast et pro­fes­sion­nels chez Pa­na­so­nic France (j’ai fait sa connais­sance quand il oc­cu­pait ce poste, il y a quelques dé­cen­nies) et à ce titre il a ac­ti­ve­ment par­ti­ci­pé à l'in­tro­duc­tion de la vi­déo nu­mé­rique en France. Il est éga­le­ment au­teur, scé­na­riste, réa­li­sa­teur ci­né­ma, té­lé­vi­sion et évé­ne­men­tiel, et donne ac­tuel­le­ment des cours sur le nu­mé­rique dans dif­fé­rentes ins­ti­tu­tions. Son pe­tit-fils, Hu­go Brard-Fer­ran, qui l’ac­com­pagne lors de sa vi­site do­na­trice à Mu­sé­lec, est en­core ly­céen et se des­tine à une car­rière de réa­li­sa­teur ou di­rec­teur de la pho­to­gra­phie. Le se­cond de la bande à ap­pa­raître, Fran­çois Luxe­reau (fi­gure 2), est in­gé­nieur de re­cherches au CNRS et a été le créa­teur du Ser­vice Vi­déo au sein de cet éta­blis­se­ment, dont il fut pen­dant une quin­zaine d'an­nées le res­pon­sable et l'un des réa­li­sa­teurs. Il a par ailleurs en­sei­gné les tech­niques vi­déo à l’École Louis Lu­mière ain­si que dans les Uni­ver­si­tés Paris XII et Paris XIII, tout en étant ré­dac­teur spé­cia­li­sé pour de nom­breuses re­vues tech­niques pro­fes­sion­nelles en France, au Royaume-Uni, ain­si qu'aux USA. C'est d’ailleurs au cours de ces ac­ti­vi­tés qu'il s'est lié d'ami­tié avec votre ser­vi­teur. Il a pu­blié plu­sieurs ou­vrages con­cer­nant les tech­niques de la vi­déo et de la com­pres­sion du si­gnal au­dio­vi­suel, pu­bli­ca­tions qui sont dé­jà en bonnes places dans la bi­blio­thèque du mu­sée et que les étu­diants et élèves ne cessent de com­pul­ser. Quant à son épouse, Ka­ta­lin Vol­casnsz­ky, qui l’ac­com­pagne, et qui n’est pas ve­nue les mains vides elle aus­si, elle est pho­to­graphe et col­la­bo­ra­trice no­tam­ment des « Ca­hiers du Ci­né­ma », ain­si que du Mi­nis­tère des Af­faires Étran­gères, ses oeuvres étant ex­po­sées dans de nom­breux pays. Du beau monde do­na­teur n’est-il pas ?

D’Akai à ZT

En pre­mier lieu ap­pa­raît un jo­li pe­tit am­pli ZT, un Acous­tic/Vo­cal Am­pli­fier LBA1 de Lunch­box Acous­tic, qui, sous les ap­pa­rences d’un pro­duit vin­tage des an­nées 70, est tou­jours pro­duit et donc dis­po­nible. Il s’agit d’une vé­ri­table pe­tite so­no deux ca­naux dans sa boîte com­pacte, ex­trê­me­ment por­table (for­mat lunch­box) et pro­po­sant une ré­verb, une en­trée mi­cro et une en­trée ins­tru­ment, un cir­cuit an­ti-feed­back et sur­tout un am­pli 200 W ! L’ac­com­pagnent une pe­tite mixette Pho­nia MX-670 II bleue, une en­trée mi­cro, deux mag/ra­dio et deux pho­no, un en­re­gis­treur CD Pio­neer PDR-05, ain­si qu’un « pro­duc­tion mixer » Pa­na­so­nic S1, un mé­lan­geur vi­déo com­pact qui va re­joindre de nom­breux ma­gné­to­scopes, ca­mé­ras et ca­mé­scopes du même construc­teur (Mat­su­shi­ta). Fran­çois Luxe­reau et sa com­pagne ont ap­por­té de leur cô­té une pla­tine cas­sette Akai CS-34D, de celles que l’on trou­vait en for­mat console dans les an­nées 70, un jo­li pe­tit ma­gné­to­phone brun Am­pro Mo­del 730-50, qui, lui, date de 1949, et qui était alors re­mar­quable car il consti­tuait à la fois un ma­gne­tic tape re­cor­der et une play­back unit ! Enfin, une pla­tine tourne-disque Dual est ac­com­pa­gnée de deux en­ceintes ITT B100S en plas­tique mé­tal­li­sé du plus bel ef­fet.

Mer­ci Mes­sieurs-Dames Fer­ran, Vol­casnsz­ky et Luxe­reau pour vos « dons du son » ! Klaus Blas­quiz

Fran­çois Luxe­reau, Ka­ta­lin Vol­casnsz­ky et Frank Fer­ran viennent pas­ser la deuxième couche !

fi­gure 2

fi­gure 1 Frank Fer­ran et son pe­tit-fils Hu­go : do­na­teurs in­ter­gé­né­ra­tion­nels.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.