Mu­sic’éco at­ti­tude

KR Home-Studio - - NEWS - Valérie Du­pretz

De­puis quatre ans, le fes­ti­val We Love Green in­ves­tit sur deux jours le parc de Ba­ga­telle dans le Bois de Bou­logne. Les 30 et 31 mai der­niers, le fes­ti­val « Pion­nier et En­ga­gé » a dé­ployé ses ti­pis sur une sur­face en­core plus grande puisque 45 000 m2 de prai­rie lui ont été consa­crés. D’an­née en an­née, l’at­mo­sphère sty­lée et fa­mi­liale, les concerts com­men­çant dès 13h30, la pro­gram­ma­tion éclec­tique et poin­tue, ain­si que la dé­marche éco-res­pon­sable ont per­mis à We Love Green de ren­con­trer son pu­blic et de de­ve­nir l’un des fes­ti­vals in­con­tour­nables du prin­temps. Pour la pre­mière fois, une troi­sième scène « Think-Thank » dé­diée aux pro­jec­tions et aux ren­contres a of­fert à 22 in­ter­ve­nants un en­droit de ré­flexion sur l’ave­nir de notre pla­nète. En ef­fet, We Love Green fut l’un des pre­miers fes­ti­vals à pro­po­ser des so­lu­tions pour mi­ni­mi­ser l’im­pact en­vi­ron­ne­men­tal des ras­sem­ble­ments mu­si­caux. Ain­si, les or­ga­ni­sa­teurs ont mis en place des fon­taines d’eau gra­tuite avec Eau de Paris, mais aus­si des toi­lettes sèches, un ga­rage à vé­los gra­tuit, une res­tau­ra­tion en ma­jo­ri­té bio et lo­cale, une vais­selle com­pos­table et une re­dis­tri­bu­tion des sur­plus ali­men­taires. Au ni­veau éner­gé­tique, la scène prin­ci­pale est ali­men­tée in­té­gra­le­ment par des pan­neaux so­laires, tan­dis que les fes­ti­va­liers peuvent pé­da­ler sur les vé­los du stand GoodP­la­net pour re­char­ger leur por­table. À l’image de la météo du fes­ti­val, 31 ar­tistes contras­tés étaient à l’af­fiche. Sous le ciel bleu et en­so­leillé du sa­me­di, les fes­ti­va­liers ont pu écou­ter l’élec­tro de Sh­loh­mo ou Re­din­ho, mais aus­si l’afro­beat de l’en­ga­gé et ta­len­tueux Seun Ku­ti, l’ef­fi­cace rock amé­ri­cain d’Han­ni El Kha­tib, les joyeux et dan­sants Djan­go Djan­go, pour fi­nir sur la cho­ré­gra­phique Ch­ris­tine & The Queens. Le di­manche, la pluie est tom­bée en rythme sur Jo­sé Gonzà­lez, Joey Ba­dass ou le DJ Ben Ufo. Cette an­née, We Love Green a ac­cueilli 34 000 fes­ti­va­liers, soit 51 % de plus qu’en 2014. Bien que les or­ga­ni­sa­teurs et à leur tête Marie Sa­bot, la di­rec­trice as­so­ciée, aient aug­men­té leurs in­fra­struc­tures, le fes­ti­val est vic­time de son suc­cès avec, de­puis deux ans, des files d’at­tente in­ter­mi­nables et un pu­blic de plus en plus à l’étroit. C’est donc pour conti­nuer leur crois­sance et voir plus grand que l’édi­tion 2016 va de­voir trou­ver un nou­veau lieu et quit­ter Ba­ga­telle. Sou­hai­tons qu’elle n’y laisse pas son âme… www.we­lo­ve­green.fr

Han­ni El Kha­tib.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.