D

KR Home-Studio - - TESTS -

oté d’une er­go­no­mie par­ti­cu­liè­re­ment no­va­trice, no­tam­ment en ce qui concerne le mixage, le sé­quen­ceur, dès sa créa­tion en 2001, s’est im­mé­dia­te­ment fait re­mar­quer par sa sou­plesse d’uti­li­sa­tion fon­dée sur une ar­chi­tec­ture mo­du­laire uti­li­sant le glis­ser/dé­po­ser, qui a ins­pi­ré, de­puis, la plu­part des grands édi­teurs de DAW. Cette ver­sion 6, qui suit si vite la 5, nous prouve que le lo­gi­ciel a re­trou­vé toute sa pug­na­ci­té, et en­tend bien, après quelques er­rances com­mer­ciales, rat­tra­per le temps per­du, ce qui n’est ja­mais très dif­fi­cile lorsque l’on a été un ori­gi­nal pré­cur­seur…

Pas de ca­pi­lo­trac­tion !

Certes, ori­gi­nal, Track­tion l’a tou­jours été, au point de pou­voir lar­ge­ment dé­rou­ter ses uti­li­sa­teurs, sur­tout ceux dé­jà ha­bi­tués à un autre sé­quen­ceur. En ef­fet, rom­pant avec la tra­di­tion­nelle ar­chi­tec­ture des dif­fé­rentes fe­nêtres s’af­fi­chant en fonc­tion des édi­tions à ac­com­plir, Track­tion pro­pose un seul et unique écran où toute la cui­sine s’ef­fec­tue en fa­mille. Ain­si, on glisse des mo­dules (clips au­dio, pia­no roll, step sé­quen­ceur…) sur des pistes gé­né­riques pou­vant aus­si bien être au­dio que MI­DI, et tous les pa­ra­mètres liés à l’ac­tion en cours sont di­rec­te­ment ac­ces­sibles dans la por­tion in­fé­rieure de l’écran, sans ja­mais avoir à quit­ter de vue la ti­me­line prin­ci­pale du projet. Le soft pousse même le vice jus­qu’à sup­pri­mer pu­re­ment et sim­ple­ment l’in­con­tour­nable table de mixage sé­pa­rée, pour la rem­pla­cer par

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.