Confort et qua­li­té d’écoute…

KR Home-Studio - - LE GUIDE ULTIME DU HOME-STUDIO KR 2015 -

l faut dis­so­cier l’iso­la­tion acous­tique de la cor­rec­tion acous­tique, car il s’agit bien de deux do­maines dif­fé­rents.

L’iso­la­tion a pour but de ne pas gê­ner les voi­sins ou au contraire de se pro­té­ger contre les bruits ve­nus de l’ex­té­rieur. Elle consiste à construire une coque dé­so­li­da­ri­sée et étanche. Les ma­té­riaux ne sont pas chers mais la mise en oeuvre est as­sez lourde et l’iso­la­tion fi­nit par re­pré­sen­ter la plus grosse par­tie du bud­get. Il existe de nom­breuses re­cettes pour iso­ler un lo­cal, mais l’ex­pé­rience montre qu’une seule fonc­tionne cor­rec­te­ment.

La cor­rec­tion est le do­maine qui concerne le confort d’écoute. Elle fa­vo­rise l’in­tel­li­gi­bi­li­té des ins­tru­ments, la pré­ser­va­tion du timbre et une dé­fi­ni­tion qui trouve sa place na­tu­relle‐ ment. Tou­te­fois, une pièce non cor­ri­gée non seule­ment ne ré­pon­dra pas aux at­tentes acous­tiques, mais, sur­tout, elle ré­son­ne­ra dans tous les sens et res­te­ra in­in­tel­li­gible.

Par­mi les pa­ra­mètres à étu­dier, on peut ci­ter les échos (ré­pé­ti­tions du si­gnal). Il existe dif‐ fé­rents types d’écho, comme l’écho flot­tant (ré­pé­ti­tions à basses fré­quences is­sues d’un si­gnal à hautes fré­quences) ou l’écho slap‐ back. Si l’écho est nui­sible, la ré­ver­bé­ra­tion (en­semble de ré­flexions dif­fuses) est utile. Sa du­rée se­ra ajus­tée en fonc­tion du style de mu‐ sique pra­ti­qué. La cor­rec­tion d’une ca­bine de mixage se fixe d’abord sur le phé­no­mène des pre­mières ré­flexions ou ré­flexions pré­coces. Quel est ce prin­cipe ? Les en­ceintes sont om‐ ni­di­rec­tion­nelles aux fré­quences basses et mé‐ diums. Les ré­flexions qui tapent contre les murs ar­rivent dé­pha­sées à l’in­gé­nieur du son. On y re­mé­die­ra en cou­vrant les pa­rois à proxi‐ mi­té avec un re­vê­te­ment très ab­sor­bant.

Plu­sieurs offres sont dis­po­nibles. Ain­si on trouve la for­mule clé en main, con­cept qui re‐ pose sur un lieu (stu­dio, ca­bine…) li­vré prêt à fonc­tion­ner avec sys­tème élec­trique, ven­ti­la‐ tion, meubles et pé­ri­phé­riques (en op­tion), etc. Au­dio­land, par exemple, four­nit au client les mêmes confi­gu­ra­tions qu’on trouve dans les gros stu­dios, mais en ver­sion mi­nia­ture pour des pièces al­lant de 10 à 50 m2 et adap‐ table aus­si bien en ap­par­te­ment, mai­son in­di‐ vi­duelle ou lo­cal com­mer­cial. No­tons aus­si l’éva­lua­tion acous­tique à dis­tance dans le cadre d’une offre tout‐en‐un comme en pro­pose Au‐ ra­lex. Enfin, l’acous­tique va­riable tout en étant es­thé­tique, do­maine où Vi­cous­tic offre, outre une gamme clas­sique, un en­semble de pro‐ duits ori­gi­naux. De plus, l’es­thé­tisme semble être une pré­oc­cu­pa­tion aus­si mar­quée que l’éla­bo­ra­tion même des ma­té­riaux pour la plu‐ part an­ti‐feu M1. Pierre Em­ber­ger

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.