T5p

KR Home-Studio - - TESTS -

Le T5p fait par­tie de la gamme T, en hom­mage à Ni­ko­la Tes­la qui a ins­pi­ré le fon­da­teur, Eu­gen Beyer de la marque épo­nyme. Le suf­fixe « p » in­dique que ce mo­dèle s’adresse aux écoutes no­mades, mais les per­for­mances de haut ni­veau de ce Beyer­dy­na­mic lui ouvrent les portes des stu­dios. D’ailleurs, le construc­teur ne s’y trompe pas, car il four­nit un adap­ta­teur vis­sant 3,5 mm vers 6,35 mm, ain­si qu’une ral­longe de 3 mètres ve­nant s’ajou­ter au câble cap­tif en Y de 1,20 mètre. Le serre-tête est équi­pé d’un rem­bour­rage en cuir ul­tra souple, de même nature que les larges cous­si­nets qui couvrent toute l’oreille, tout en main­te­nant les trans­duc­teurs à une dis­tance idéale. Ceux-ci, d’un dia­mètre de 45 mm, ne sont pas dis­po­sés face aux oreilles, mais en avant, par rap­port à un axe de sy­mé­trie, et orien­tés vers l’ar­rière. Ce­la pro­cure une no­tion d’es­pace bien agréable, d’au­tant que la res­ti­tu­tion fait preuve d’une belle aé­ra­tion. Les co­quilles fer­mées ne pro­voquent au­cune op­pres­sion à l’au­di­teur, tout en ren­for­çant cette no­tion d’es­pace. Au­tant dire que le confort d’écoute ne souffre d’au­cune

Écoute

Le T5p se montre par­ti­cu­liè­re­ment mu­si­cal, en toutes cir­cons­tances. Sa dé­fi­ni­tion est telle que l’on soup­çonne, à tort, une sorte de pe­tite brillance, mais en fait il n’en est rien, chaque son étant ci­se­lé, d’une rare pré­ci­sion, sur toute l’éten­due du spectre au­dible. Les at­taques de note, ful­gu­rantes, pré­sentent un réa­lisme qui rap­pelle le fan­tas­tique T1, du même construc­teur. L’image sté­réo oc­cupe tout l’es­pace dis­po­nible lorsque les

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.