Swing!

Jazz fa­çon mu­sique de film

KR Home-Studio - - BONS PLANS -

Swing! – The Jaz­zy Film Sco­ring Li­bra­ry, la der­nière pro­duc­tion de Pro­jectSAM, ex­plore dif­fé­rentes fa­cettes de la mu­sique swing telle que le ci­né­ma l’a po­pu­la­ri­sée, entre ar­ran­ge­ments ré­tro ou sur­an­nés et par­ti­tions plus mo­dernes et mé­tis­sées. Une ap­proche in­édite et utile pour les com­po­si­teurs qui tra­vaillent à l’image.

Le jazz a été re­pré­sen­té de di­verses ma­nières dans les mu­siques de film, des big bands aux chan­sons de croo­ners, en pas­sant par les co­mé­dies mu­si­cales. Sou­vent dans des styles plu­tôt blancs et mains­tream. Même si de grands jazz­men noirs comme Miles Da­vis ont réel­le­ment com­po­sé des bandes ori­gi­nales, ce sont fré­quem­ment des thèmes pré­exis­tants qui sont uti­li­sés. Au­jourd’hui lorsque des mu­siques swing sont spé­ci­fi­que­ment com­po­sées (nous ex­cluons les re­prises et stan­dards), deux at­ti­tudes pré­valent : les com­po­si­tions « à la ma­nière de », sou­vent pour des films his­to­riques dont l’ac­tion se dé­roule au­tour de la se­conde guerre mon­diale, et celles mé­tis­sées de jazz ma­nouche, de chan­son swing, de mu­sique klez­mer, sou­vent en ré­fé­rence à d’autres films… Comme dans La Pan­thère Rose, Les Aris­to­chats, Les Tri­plettes de Bel­le­ville, Un Monstre à Paris, Amé­lie Pou­lain, les films de Woo­dy Al­len. C’est dans cette veine que Swing! se si­tue. Et contre toute at­tente, per­sonne avant Pro­jectSAM n’avait eu la bonne idée de sé­rieu­se­ment s’in­té­res­ser au su­jet.

Cou­teau suisse

Les 18,5 Go de sons com­pres­sés de Swing! pro­posent un peu moins de 80 ins­tru­ments et 19 mul­tis. Les ins­tru­ments sont di­vi­sés en sept dos­siers : Lead Ins­tru­ments, Big Band En­semble, Sax Sec­tion, Brass Sec­tion, Rhythm Sec­tion, Slide Gui­tars et Tem­po Sync Grooves.

Comme de plus en plus sou­vent dans les banques ins­tru­men­tales orien­tées mu­sique de film, Swing! ne vise pas l’ex­haus­ti­vi­té dans l’ému­la­tion des ins­tru­ments, mais l’ef­fi­ca­ci­té dans la pro­duc­tion. En d’autres termes, le work­flow. Ain­si, dans les ins­tru­ments lead on trouve un « Big Band Le­ga­to », des gui­tares ma­nouche et cordes ny­lon, un laps­teel, un har­mo­ni­ca, un ac­cor­déon, un ac­cor­déon mu­sette, un toy pia­no, et même un en­semble de sif­flets (bon­jour Le Gen­darme de St-Tropez ou Le Pont de la Ri­vière Kwaï)… Dans Tem­po Sync Grooves, on dis­pose de ryth­miques en kit à di­vers tem­pi : des ac­cords qui font la pompe, gui­tare ny­lon, gui­tare ma­nouche, uku­lé­lé et des beats de bat­te­rie. Pas de mode d’em­ploi pour Swing!, l’in­ter­face uti­li­sa­teur (pen­sez à té­lé­char­ger la ver­sion 1.02), qui va­rie sui­vant le type d’ins­tru­ment, est di­rec­te­ment do­cu­men­tée par des bulles d’aide que l’on ac­tive via l’icône i, si­tuée dans le coin in­fé­rieur gauche de la fe­nêtre prin­ci­pale (fi­gure 1). Pour les ac­cords de gui­tare, un cla­vier en haut à gauche per­met de voir dans quelle zone se trouvent les dif­fé­rents types d’ac­cords. Sou­vent des ac­cords Ma­jeurs, mi­neurs, avec sep­tième Ma­jeure ou mi­neure, quelques ac­cords diminués et min6 (fi­gure 2). Du ba­sique qui va bien.

Sto­ry tel­ling

Avec les mul­tis (fi­gure 3), on va en­core un peu plus loin dans les images so­nores. Cha­cun d’eux nous ra­conte une his­toire, dont le titre sou­vent évo­ca­teur consti­tue la porte d’en­trée. Pra­tique pour ré­pondre à la de­mande d’un réa­li­sa­teur qui sou­haite une mu­sique « dans le genre de… » ou bien sug­gé­rant tel ou tel sen­ti­ment ou contexte. Mais aus­si par­fois un peu trop at­ten­du. Ain­si, en toute lo­gique « Alo­ha » nous sert du uku­lé­lé agré­men­té de laps­teel en notes sé­pa­rées et de phrases de pe­dal­steel fa­çon plage ha­waïenne. « Djan­go » est plus gui­tares ma­nouches et basse. « Place du Tertre » ras­semble ac­cor­déon mu­sette, big band, toy pia­no et har­mo­ni­ca et « West Side » se construit au­tour de cla­que­ments de doigts (snaps), d’une bat­te­rie cha­ba­da, d’un big band et d’une trom­pette avec sour­dine. Ces mul­tis sont très pra­tiques pour ex­plo­rer une idée, ou comme point de dé­part pour im­pro­vi­ser.

Swing! – The Jaz­zy Film Sco­ring Li­bra­ry, comme les ré­cents pro­duits de Pro­jectSAM Ani­ma­tor et Or­ches­tra­tor, fa­ci­lite gran­de­ment la vie du com­po­si­teur de mu­sique à l’image. Les in­cur­sions que Swing! per­met dans di­vers uni­vers plus ou moins jaz­zy font de lui un ou­til ver­sa­tile de qua­li­té. Un fu­tur clas­sique… Pierre Es­tève

Mul­tis : surf et uku­lé­lé.

Mode d’em­ploi in­té­gré.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.