Muel­ler Roe­de­lius

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

Ima­go­ri [Grön­land/PIAS]

Trente ans les sé­parent mais des pré­oc­cu­pa­tions com­munes – la re­cherche mu­si­cale, le mé­pris des genres, l’élec­tro­nique comme dé­to­na­teur – les réunissent. De­puis trois ans, l’Al­le­mand Hans-Joa­chim Roe­de­lius et le Suisse Ch­ris­toph H. Mül­ler (NdlR : Mül­ler ou aus­si Muel­ler) col­la­borent en­semble, nou­veau vi­rage dans deux par­cours de fu­re­teurs. Avec Die­ter Moe­bius, son com­père de Clus­ter dis­pa­ru en juillet der­nier, le pre­mier fait par­tie des ex­plo­ra­teurs du krau­trock qui ont ou­vert le champ des pos­sibles. Mül­ler, lui, de Touch El Arab au Go­tan Pro­ject, a oeu­vré avec ses ma­chines pour le mé­tis­sage des cultures. Ici, ils se créent un es­pace so­nore com­mun, ins­tallent des at­mo­sphères qui font tendre l’oreille. Roe­de­lius des­sine au pia­no des mé­lo­dies dé­li­cates tan­dis que Mül­ler prend en charge les ar­ran­ge­ments ryth­miques – on a ra­re­ment l’oc­ca­sion d’en­tendre des beats aus­si sub­tils. Le ré­sul­tat n’est pas qu’une ré­créa­tion am­bient : mal­gré leur in­cli­nai­son pour le down­tem­po, les com­po­si­tions ont du nerf et ré­servent bien des sur­prises. Pas une coïn­ci­dence, en ef­fet, si le duo a choi­si la fi­gure de l’ori­ga­mi comme sym­bole de son as­so­cia­tion. Sur le ner­veux « About Tape », il ex­ploite un bout d’in­ter­view de Brian Eno, vieux com­plice de Roe­de­lius, comme s’il s’agis­sait d’un autre ins­tru­ment. Un al­bum à ne pas ra­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.