La Les­lie

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

« The pipe or­gan sound for your elec­tro­nic or­gan » (le son de l’orgue à tuyaux pour votre orgue élec­tro­nique). Telle était la pu­bli­ci­té que fai­sait Don Les­lie pour son en­ceinte am­pli­fiée à « son tour­nant »… Ap­pa­reil que dé­tes­tait Lau­rens Ham­mond qui es­ti­mait qu’il dé­na­tu­rait le son de ses ins­tru­ments ! Le sys­tème ex­ploite le prin­cipe de l’ef­fet Dop­pler qui mo­di­fie si­gni­fi­ca­ti­ve­ment la fré­quence et le timbre du son en fonc­tion de sa po­si­tion par rap­port à l’au­di­teur. En fai­sant « tour­ner » un dif­fu­seur pour les ai­gus (trom­pette) et un ob­tu­ra­teur pour les graves (tam­bour), on ob­tient un son qui donne l’im­pres­sion d’être spa­tia­li­sé comme dans une église… Deux vi­tesses de ro­ta­tion sont dis­po­nibles : cho­rale (lent) et tre­mo­lo (ra­pide), si­mu­lant pour le pre­mier l’orgue clas­sique et pour le se­cond l’orgue de ci­né­ma…

Qui écou­ter ?

Le « club des or­ga­nistes » de jazz n’est pas très im­por­tant ! Au-de­là d’Ed­dy Louiss, de Wild Bill Da­vis ou Milt Bu­ck­ner (« l’in­ven­teur » du block-chords à l’orgue) dé­jà ci­tés, il fau­dra ne pas « lou­per » Jim­my Smith (fi­gure 6), ren­du cé­lèbre par son thème « The Cat », ini­tia­teur du soul jazz, dé­cé­dé en 2005. Il joua avec Wes Mont­go­me­ry, Ken­ny Bur­rell, Dee Dee Brid­ge­wa­ter… Nous ne pour­rons pas­ser sous si­lence la plus fran­çaise des Amé­ri­caines, Rho­da Scott (fi­gure 7), qui a eu une in­fluence sé­rieuse sur la tech­nique d’orgue de votre ser­vi­teur. Elle met en oeuvre une tech­nique de pé­da­lier re­dou­table qui lui a per­mis de réa­li­ser de nom­breuses pres­ta­tions et des en­re­gis­tre­ments en duo (orgue/bat­te­rie). Par­fois « dé­va­lo­ri­sée » en tant que mu­si­cienne de jazz (est-ce que ses pre­miers en­re­gis­tre­ments, chez Bar­clay, l’ont fait « iden­ti­fier » comme mu­si­cienne de va­rié­té ?), elle a joué avec Ken­ny Clarke, Da­niel Hu­mair, Ma­nu Di­ban­go, et a en­re­gis­tré avec Thad Jones et le big-band de Mel Le­wis un al­bum ex­cep­tion­nel. Elle se pro­duit sur scène dans le La­dy Quar­tet, avec So­phie Alour, Lisa Cat-Ber­ro et Ju­lie Sau­ry. Joe De­Fran­ces­co, Bar­ba­ra De­ner­leim font par­tie des « jeunes » or­ga­nistes qui ont re­pris le flam­beau de l’orgue jazz ; le pre­mier a joué avec Da­vid San­born, John McLaugh­lin, George Ben­son, Steve Gadd… La se­conde est al­le­mande et met en oeuvre un jeu de pé­da­lier ex­trê­me­ment per­for­mant, sur un B3 ori­gi­nal « cus­to­mi­sé MI­DI » avec le­quel elle com­mande des so­no­ri­tés de syn­thé. Les Fran­çais ne sont pas en reste ; Em­ma­nuel Bex est sans doute le plus connu, lau­réat d’une Vic­toire du Jazz en 2002. Il a réa­li­sé en 1999 un très bel hom­mage à Wes Mont­go­me­ry en com­pa­gnie de Gé­rard Ma­rais et d’Al­do Ro­ma­no, avec des phra­sés qui ne sont pas tou­jours très éloi­gnés de ceux d’Ed­dy Louiss. Be­noît Sou­risse se pro­duit à l’orgue en duo avec An­dré Char­lier et a joué avec Toots Thie­le­mans, Jean-Jacques Mil­teau…

Dé­mo­dé, l’orgue Ham­mond ? Sans au­cun doute, non… Mais un peu « à part », as­su­ré­ment, et, de fait, pas for­cé­ment aus­si po­pu­laire que peuvent l’être cer­tains ins­tru­ments et ins­tru­men­tistes dans le jazz ou la pop. En tout cas, un ins­tru­ment très at­ta­chant, avec le­quel il faut « se battre » mais qui donne beau­coup une fois do­mes­ti­qué ! Et pour ceux que le jazz n’at­tire pas, qu’au­raient été Pink Floyd, les Doors, « A Whi­ter Shade Of Pale » de Pro­col Ha­rum ou l’in­tro de « With A Lit­tle Help From My Friends » par Joe Co­cker sans le B3… Bonne mu­sique. Pa­trice Cre­veux

al­ler plus loin… Les sites des fa­bri­cants d’orgues : http://ham­mon­dor­gan­co.com www.nord­key­boards.com www.ro­land.com/ca­te­go­ries/ or­gans www.key­bor­gan.com Le spé­cia­liste de la main­te­nance de l’orgue Ham­mond :

www.alain­kahn.com Les plug‐ins de Ham­mond : www.na­tive-ins­tru­ments.com (B4, de Na­tive Ins­tru­ments) www.ge­nui­ne­sound­ware.com (VB3) http://blog.wa­vo­saur.com/ 7-free-vsts-for-ham­mond-b3emu­la­tion pro­pose 7 ému­la­tions VST gra­tuites ; un peu moins « sexy » que B4 et VB3, mais sus­cep­tible de faire l’af­faire dans de nom­breux cas !

Jim­my Smith… the « ge­nius »… sans doute le plus brillant des mo­dernes ! Rho­da Scott, « the barefoot la­dy », a ap­por­té une lec­ture sou­vent plus fa­cile de l’orgue de jazz, et a sans doute été celle qui a le plus contri­bué dans notre pays à la no­to­rié­té de l’orgue Ham­mond. Ses trois al­bums sont des mo­dèles de mu­si­ca­li­té…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.