L’

KR Home-Studio - - CHOISIR -

his­toire (re)com­mence lorsque Gior­gio Mo­ro­der est aper­çu sur la scène du Deep Space de New York avec un Mi­niNo­va dans son se­tup. L’idée d’une col­la­bo­ra­tion entre l’ar­tiste et les res­pon­sables de No­va­tion a alors pris forme, pour dé­bou­cher sur un ap­pa­reil « si­gna­ture », le Mo­ro­derNo­va. Ce genre de pra­tique est cou­rant dans le monde de la gui­tare et, il est vrai, un peu plus rare dans ce­lui des cla­viers. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, le Mo­ro­derNo­va est en tout point sem­blable en termes de

com­mandes et de de­si­gn à son gé­ni­teur, le Mi­niNo­va. Les dif­fé­rences es­thé­tiques se si­tuent au ni­veau des flancs noirs, sé­ri­gra­phiés cou­leur alu à l’ef­fi­gie de l’homme, di­sons du vi­sage, sym­bo­li­sé par sa mous­tache et ses lu­nettes (fi­gure 1). Même chose quant au lo­go si­tué au-des­sus de l’af­fi­cheur. Autre dé­tail, la face avant bleue, sym­bole de la marque No­va­tion, est rem­pla­cée ici par un gris mé­tal alu (fi­gure 2). Rap­pe­lons que ce Mo­ro­derNo­va est ti­ré à 500 exem­plaires uni­que­ment, il fau­dra faire vite pour se l’ap­pro­prier ! Au-de­là de cet as­pect cos­mé­tique, la dif­fé­rence prin­ci­pale entre le Mi­ni et le Mo­ro­der se si­tue au ni­veau des patchs li­vrés en standard. Les en­trailles du syn­thé sa­chant tou­jours ac­cueillir trois banques de 128 patchs. Le Mo­ro­der rem­plit les deux pre­mières et 50 des 128 dis­po­nibles de la troi­sième banque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.