Lloyd Cole

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

Elec­tro­nics 2012-2014 [Bu­reau B / La Ba­leine]

De Lloyd Cole, les plus vieux d’entre vous savent qu’il s’est illus­tré dans les an­nées 80 au sein de la for­ma­tion à suc­cès Lloyd Cole & The Com­mo­tions. De­puis, ce der­nier pour­suit une car­rière so­lo riche dont le der­nier al­bum en 2013, Stan­dards, était mar­qué par la nos­tal­gie et l’ombre de son idole Bob Dy­lan. Outre ce tra­vail folk-rock, Cole se frotte ré­gu­liè­re­ment aux ma­chines comme sur Plas­tic Wood pa­ru en 2001 in­fluen­cé par l’al­bum So­wie­so de Clus­ter (1976). Pour la pe­tite his­toire, sans qu’on ne lui ait rien de­man­dé, le co-fon­da­teur de Clus­ter (Hans-Joa­chim Roe­de­lius) s’était em­pa­ré de ce disque pour le re­mixer et y ajou­ter ses propres élé­ments. À par­tir de ce mo­ment-là, la col­la­bo­ra­tion entre les deux mu­si­ciens était in­évi­table. C’est comme ça qu’est sor­ti en 2013 l’al­bum Se­lec­ted Stu­dies Vol. 1 sur Bu­reau B. Au­jourd’hui, les tra­vaux en­tre­pris entre 2012 et 2014 par Lloyd sont au­tant de pe­tites pièces ins­tru­men­tales qui cherchent en per­ma­nence les com­bi­nai­sons mé­lo­diques in­so­lites et les rythmes mi­ni­ma­listes. En­re­gis­trés sur un syn­thé­ti­seur mo­du­laire équi­pé de mo­dules ache­tés sur in­ter­net, sans l’aide d’un cla­vier ou d’un or­di­na­teur, les onze mor­ceaux réunis re­trouvent une cer­taine forme de naï­ve­té, de fra­gi­li­té, d’in­tem­po­ra­li­té, comme réa­li­sés dans une bulle, loin du fa­tras de la pro­duc­tion mu­si­cale ac­tuelle, sorte de jar­dins ja­po­nais à la zé­ni­tude as­su­mée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.