KR:

KR Home-Studio - - AUTOPROD -

Mu­sic On Stage est né en 2011. L’idée de dé­part était de pro­po­ser un coup de pouce à tous les mu­si­ciens ama­teurs ou en voie de pro­fes­sion­na­li­sa­tion qui dé­filent en ma­ga­sin. Ani­més par une pas­sion com­mune et si­tués près du ma­ga­sin Star's Mu­sic Paris à Pi­galle : le Di­van du Monde, l’école ATLA, le centre FGO, le Vir­gin Me­gas­tore de Bar­bès et Stu­dio Bleu se sont alors as­so­ciés à nous. Et on a pu pré­sen­ter la pre­mière édi­tion de Mu­sic On Stage. Pour quelle rai­son un re­ven­deur éta­bli comme Star’s Mu­sic a-t-il choi­si de se po­si­tion­ner comme re­lais de dé­cou­verte au­près des jeunes ar­tistes ?

Beau­coup de nos clients sont des ar­tistes ta­len­tueux, qui as­pirent à mon­ter sur scène et à vivre plei­ne­ment leur pas­sion. Au­jourd’hui, avec in­ter­net et les nou­veaux modes de dif­fu­sion, il est dif­fi­cile de sor­tir du lot et d’être mis sur le de­vant de la scène. Parce que Star’s Mu­sic est dans le mé­tier de­puis plus de 35 ans, nous avons la pos­si­bi­li­té, avec l’aide de nos par­te­naires, de construire un projet so­lide en comp­tant sur la par­ti­ci­pa­tion ac­tive de cha­cun. Avec pour ob­jec­tif pre­mier de pous­ser de jeunes pro­jets mu­si­caux qui le mé­ritent. Alors on s’est dit, pour­quoi pas ? Pou­vez-vous nous ex­po­ser les dif­fé­rentes phases du concours qui s’est dé­rou­lé au cours de cette an­née ?

Le trem­plin était or­ga­ni­sé en quatre sai­sons dis­pat­chées tout au long de l’an­née. À chaque sai­son, le pu­blic (nos clients en fait) vo­tait pour ses pro­jets mu­si­caux pré­fé­rés. Nous avons à chaque fois au­di­tion­né les six groupes fa­vo­ris du pu­blic, pour en re­te­nir un seul. Sur l’an­née, nous avons donc au­di­tion­né 24 groupes, et res­sor­ti quatre groupes gagnants. On les re­trou­ve­ra tous pour une su­perbe date com­mune le 20 no­vembre au Di­van du Monde à Paris. Quelles ont été les do­ta­tions of­fertes aux vain­queurs ?

Les gagnants ont rem­por­té une « mi­ni-tour­née » pa­ri­sienne, qui leur a per­mis de jouer sur de belles scènes. Je parle de la Dame de Can­ton et du Di­van du Monde. Ils ont aus­si ga­gné une séance d’ac­com­pa­gne­ment à la scène avec FGO-Bar­ba­ra. C’est une ren­contre avec un pro qui leur a ap­por­té de pré­cieux conseils. Ils ont éga­le­ment rem­por­té la dis­tri­bu­tion gra­tuite d’un al­bum via Zim­ba­lam, des heures de ré­pé­ti­tion au Stu­dio Bleu, du ma­té­riel home-stu­dio de marques re­nom­mées et des chèques ca­deaux Star’s Mu­sic. Et ils ont bé­né­fi­cié d’abon­ne­ments ain­si que d’une jo­lie mise en avant dans KR Home-Stu­dio. Quels ont été vos par­te­naires ?

Comme je le di­sais au dé­but, Mu­sic On Stage est un projet qui s’est mon­té à plu­sieurs mains. C’est tou­jours le cas au­jourd’hui, nous tra­vaillons sur ce projet avec d’autres pro­fes­sion­nels de la mu­sique que nous connais­sons bien. L’école ATLA et le centre FGO-Bar­ba­ra sont là pour le cô­té pé­da­go­gique, le Stu­dio Bleu, le Di­van du Monde et la Dame de Can­ton pour l’or­ga­ni­sa­tion des concerts et des au­di­tions. Les marques Fo­cal et Pro­dipe nous ont sui­vis en

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.