L

KR Home-Studio - - TESTS -

e contrô­leur à pads fait dé­sor­mais l’ob­jet d’une ca­té­go­rie à part dans les fa­milles de ma­té­riel qui com­posent le home-stu­dio, à la ma­nière dont nous les avons dé­crites dans notre hors-série d’août der­nier. Par­ti au dé­part de dé­clen­cheurs de samples à la suite des MPC d’Akai, le contrô­leur à pads est de­ve­nu pro­gres­si­ve­ment « Live com­pa­tible » en sur­fant sur la lame de fond ini­tiée par le lo­gi­ciel Live et sa fa­meuse vue Ses­sion pré­sen­tant les boucles sous forme d’une grille. Fruit du par­te­na­riat entre No­va­tion et les dé­ve­lop­peurs al­le­mands d’Able­ton, la sur­face à 64 pads sor­tie en 2009 a d’ailleurs été la pre­mière à ar­ri­ver sur le marché du pi­lo­tage exclusif

du lo­gi­ciel. Plu­sieurs autres construc­teurs se sont par la suite in­sé­rés dans le cré­neau du « contrô­leur ma­tri­ciel », à l’image des Mo­nome, Li­vid Ohm et autres Akai APC, mais, bien sûr, c’est Push qui reste la ré­fé­rence ul­time à la­quelle se confronte le der­nier-né de No­va­tion. Après le Laun­chpad, le Laun­chpad S, le Laun­chpad Mi­ni et le Launch Control XL, voi­ci donc le Laun­chpad Pro qui em­prunte à Push les pads dynamiques et l’éclai­rage RGB, tout en ap­por­tant quelques fonc­tions sup­plé­men­taires comme le mode stan­da­lone qui lui per­met de com­man­der du hard­ware MI­DI ou des VSTi au sein d’autres STAN.

En fa­mille

À peine plus grand que le Laun­chpad d’ori­gine, le Pro n’est pas plus lourd et ses pads sont exac­te­ment de la même di­men­sion que ceux de la gé­né­ra­tion pré­cé­dente. Avec le boî­tier,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.