Ba­rot­ti

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

Ri­sing [Gom­ma]

Une grosse caisse, une basse qui tri­cote un groove re­muant, mais dis­cret, quelques notes de pia­no et une voix grave (Leo­nard Co­hen es-tu là ?) dressent un ta­bleau cré­pus­cu­laire zé­bré de mon­tées brusques avant qu’une cer­taine forme de quié­tude re­mette ce « The Flames » sur les rails. À l’écoute du titre d’ou­ver­ture, on se dit que Ba­rot­ti a le sens des am­biances et ad­di­tionne ses in­gré­dients avec une cer­taine ha­bi­le­té. Le mu­si­cien ber­li­nois, qui est éga­le­ment un ar­tiste contemporain mul­ti­mé­dia, éla­bore ain­si de belles pe­tites pièces ins­pi­rées de la deep house mi­ni­ma­liste (« She Once Knew ») avec un sens de la mé­lo­die cer­tain. À de nom­breuses re­prises, et comme c’est sou­vent le cas au sein des pro­duc­tions du la­bel de Mu­nich (Munk, Who­ma­dew­ho…), nous avons la sen­sa­tion d’être les pas­sa­gers d’un train qui avance dans la nuit, comme tout droit sor­ti des brumes des an­nées 70/80. On pense par­fois aux étranges li­ta­nies en clair-obs­cur de John Maus ou à l’école tech­no de Dé­troit qui a tou­jours su don­ner une âme aux ma­chines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.