Jean-Michel Jarre

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

Elec­tro­ni­ca 1 : The Time Ma­chine [Co­lum­bia/So­ny]

Pion­nier de la mu­sique élec­tro­nique, ar­tiste-vul­ga­ri­sa­teur de­puis Equi­noxe (1978), Jean-Michel Jarre peut-il en­core se conju­guer au pré­sent ? Sans suspense, la ré­ponse est oui. L’an­cien élève du Grou­pe­ment de Re­cherches Mu­si­cales s’est tou­jours te­nu au cou­rant de l’évo­lu­tion des ma­chines et des genres. Et il n’a pas peur de se lan­cer des dé­fis comme d’en­tre­prendre un double al­bum de col­la­bo­ra­tions. The Time Ma­chine, pre­mier vo­let du dip­tyque, réa­lise au­tant des voyages fu­tu­ristes que des clins d’oeil au pas­sé. Une dua­li­té qui s’ex­plique par un cas­ting fai­sant la part belle à des vé­té­rans (Ed­gar Froese de Tan­ge­rine Dream, de­puis dis­pa­ru, Lau­rie An­der­son) aus­si bien qu’à des ta­lents re­la­ti­ve­ment nou­veaux (Ge­saf­fel­stein, M83, Boys Noize). À part l’er­reur de cas­ting (Ar­min Van Buu­ren et sa dance lour­daude), Elec­tro­ni­ca Vol. 1 pro­pose des mor­ceaux consis­tants, sou­vent pas­sion­nants. On sor­ti­ra du lot les mor­ceaux les plus in­clas­sables, « Wat­ching You » et « Tra­ve­la­tor Pt.2 » con­çus res­pec­ti­ve­ment avec un Pete Town­shend très en forme et Mas­sive At­tack. Nos lec­teurs les plus geeks ap­pré­cie­ront aus­si le beau « Close Eyes » pour le­quel Jarre et Air se sont amu­sés à uti­li­ser des ins­tru­ments his­to­riques (le ma­gné­to­phone Re­vox) ou ré­cents (l’iPad).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.