« Je m’en­gage à m’ap­pro­vi­sion­ner dans une scie­rie proche »

KR Home-Studio - - CRÉER -

d’harmonie, si une évo­lu­tion dans le ma­té­riau doit avoir lieu, la re­cherche se si­tue­ra plu­tôt dans un com­po­sé de dif­fé­rentes es­sences éven­tuel­le­ment ma­riées à des com­po­sites. Par ex­pé­rience, l’épi­céa et le cèdre ne sont pas re­mis en ques­tion dans la fa­bri­ca­tion de la gui­tare et res­tent in­con­tour­nables par leur struc­ture li­gneuse, fa­vo­ri­sant la trans­mis­sion acous­tique. Pour les pièces dites d’usure telles que la touche et le che­va­let, le choix est en­core plus res­treint car les es­sences de bois à forte den­si­té sont plus rares en Eu­rope. Ce­pen­dant, le cor­mier (es­sence de nos ré­gions) cor­res­pond à ces cri­tères de du­re­té et de sta­bi­li­té puis­qu’il était em­ployé pour fa­bri­quer des ou­tils (se­melles de ra­bot, manches, etc.). Tom­bé en désué­tude chez les me­nui­siers, ce bois est au­jourd’hui plus rare et dif­fi­cile à trou­ver. Le tilleul, uti­li­sé pour les manches, a été re­te­nu pour son rap­port poids et ré­sis­tance mé­ca­nique, sa den­si­té as­sez faible est lar­ge­ment suf­fi­sante pour la sta­bi­li­té et la lé­gè­re­té que l’on de­mande au manche, no­tam­ment quand il est as­sem­blé en plis mul­tiples. Dans la me­sure du pos­sible, une fois une es­sence de bois sé­lec­tion­née, je m’en­gage à m’ap­pro­vi­sion­ner dans une scie­rie proche et en bois eu­ro­péens, voire fran­çais, qui est en me­sure de pré­ci­ser la provenance d’ex­trac­tion des es­sences qu’elle vend.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.