KR:

KR Home-Studio - - ARTISTES -

NdlR), comme je joue ce soir, je vais faire des mi­cro-siestes jus­qu’au mo­ment de mon­ter sur scène ! Mon as­cen­sion s’est ac­cé­lé­rée il y a en­vi­ron un an et de­mi après la sor­tie du EP Sau­vage en juin 2014, il y a eu l’étape sui­vante à la ren­trée avec un pas­sage à La Ma­ro­qui­ne­rie, puis le Tria­non com­plet en fé­vrier 2015 avant le pre­mier Olym­pia à ve­nir. Tous ces ren­dez-vous m’ont per­mis de me rendre compte qu’il y avait des pa­liers de fran­chis. Peut-on consi­dé­rer le sample eth­nique comme ta marque de fa­brique ?

Oui, le sample ca­rac­té­rise la mu­sique de Fa­kear mais reste un dé­tail dans la com­po­si­tion, je ne m’ap­puie pas des­sus. Je fais d’abord de la mu­sique sous forme ins­tru­men­tale, puis j’in­cor­pore des échan­tillons par-des­sus qui consti­tuent la touche fi­nale et qui vont faire le thème ou la mé­lo­die, mais du coup il y a plein de choses que je laisse tom­ber parce que je ne trouve pas l’échan­tillon adé­quat. Com­ment s’ef­fec­tue la re­cherche de ces échan­tillons ?

Tous les moyens sont bons, que ce soit les disques de re­laxa­tion de Na­ture & Dé­cou­vertes ou sur YouTube. Même des sons de qua­li­té un peu bas de gamme me suf­fisent. Et tu n’as pas de pro­blèmes de droits ?

J’en ai eu, sur La Lune Rousse jus­te­ment, le single ti­ré de Sau­vage, où la chan­teuse a re­trou­vé sa voix et a ré­cla­mé un fea­tu­ring, ce qui fait que sur le clip par exemple, c’est in­di­qué La Lune Rousse feat. De­va Pre­mal alors qu’elle n’a pas par­ti­ci­pé phy­si­que­ment à l’en­re­gis­tre­ment, mais je consi­dère que c’est tout à fait nor­mal. Te sens-tu proche de la dé­marche des Deep Fo­rest ?

Com­plè­te­ment, c’est l’une de mes plus an­ciennes ré­fé­rences ! J’ai l’im­pres­sion que leur truc, sur­tout à par­tir du deuxième al­bum, c’était d’en­re­gis­trer leurs propres samples. Je n’en suis pas en­core là mais j’ai­me­rais bien y ve­nir et al­ler dans les coins qui m’in­té­ressent pour ré­cu­pé­rer des échan­tillons adap­tés aux titres dé­jà réa­li­sés. Pour l’ins­tant, c’est en­core ba­sé sur une re­cherche… ar­chéo­lo­gique ! Quelles se­raient tes des­ti­na­tions pri­vi­lé­giées pour ces fu­turs en­re­gis­tre­ments ?

Je pense que j’irais d’abord en Afrique, parce que c’est la mu­sique la moins ac­ces­sible et la plus riche. Fi­na­le­ment la mu­sique africaine telle qu’on peut la connaître à tra­vers l’afro­beat me pa­raît hy­per proche de ce que je fais et de la mu­sique élec­tro­nique en gé­né­ral, avec ce pied sur tous les temps… Je crois qu’il y a là-bas beau­coup de choses que l’on n’a pas en­core en­re­gis­trées. La mu­sique asia­tique m’at­tire aus­si vrai­ment à fond, mais on peut plus fa­ci­le­ment la trou­ver sous la forme de mu­sique tra­di­tion­nelle chi­noise ou ja­po­naise. Com­ment se passent tes col­la­bo­ra­tions ?

Par coup de coeur ! Ça m’ar­rive de faire quelques re­mix mais pas beau­coup. De mon cô­té, je n’en pro­pose ja­mais et je ne crois pas qu’il existe des re­mix de Fa­kear. Ma­jo­ri­tai­re­ment je viens de la com­po­si­tion et pas du tout du DJing. J’ai ap­pris sur le tas à faire des DJ sets mais ce n’est pas le même bou­lot et je me consi­dère plus comme un mu­si­cien que comme un DJ ou un beat­ma­ker qui a une culture du sample in­croyable. Je n’écoute pas énor­mé­ment de choses, seule­ment ce que j’aime bien, et je me base sur ma sen­si­bi­li­té et mon ima­gi­na­tion pour re­faire en­suite du Fa­kear. Et ton ma­tos ?

C’est vrai­ment ba­sique, j’ai un or­di un peu nase avec de­puis peu Cu­base 5, car avant j’étais sur une SX3. J’uti­lise un Zoom H1 pour cho­per des bruits, des claps, et YouTube où je cherche mes samples. J’in­cor­pore le tout dans Cu­base et je dé­coupe le ré­sul­tat en tranches que je passe dans Re­Cycle qui les trans­forme en fi­chiers REX com­pa­tibles avec Rea­son. J’uti­lise la ver­sion 5 du lo­gi­ciel sans l’au­dio, à la fois pour la com­po et pour le live, car elle est ul­tra lé­gère et me per­met d’ou­vrir quatre/cinq ses­sions en même temps sur scène. Fran­çois Bou­che­ry

Asa­ku­sa [No­wa­days Re­cords]

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.