Ga­me­lan

L’or­chestre ba­li­nais 2.0

KR Home-Studio - - BONS PLANS -

Avec Ga­me­lan, les Amé­ri­cains de Sample Lo­gic nous pro­posent une ver­sion unique de l’or­chestre tra­di­tion­nel au coeur de la mu­sique in­do­né­sienne. Tri­tu­ra­tion et trans­for­ma­tion à la mode ci­né­ma­tique, on peut vé­ri­ta­ble­ment par­ler d’une ré­in­ter­pré­ta­tion de cet en­semble aux so­no­ri­tés de bronze et de bam­bou. Tour d’ho­ri­zon…

Le ga­me­lan est un en­semble ins­tru­men­tal tra­di­tion­nel ca­rac­té­ris­tique des mu­siques ja­va­naise et sun­da­naise. Par ex­ten­sion, on uti­lise éga­le­ment le mot pour dé­si­gner l'or­chestre ba­li­nais, qu'on ap­pelle en fait gong (par mé­to­ny­mie à par­tir du nom de l'ins­tru­ment). Le ga­me­lan sam­plé par Sample Lo­gic est le Ga­me­lan Se­kar Jaya (GSJ), ce­lui d’une com­pa­gnie de plus de soixante mu­si­ciens spé­cia­li­sée dans la mu­sique ba­li­naise et lo­ca­li­sée dans la ré­gion de San Fran­cis­co. Il a été en­re­gis­tré pour l’oc­ca­sion au Sky­wal­ker Sound. Une bonne base donc ! 25 ins­tru­ments ba­li­nais ont ain­si été en­re­gis­trés en 24 bits / 88,2 kHz. En l’oc­cur­rence des ins­tru­ments en bam­bou (gran­tang et su­ling), à cordes frot­tées (re­bab), des voix, ain­si que des ins­tru­ments en mé­tal, plus pré­ci­sé­ment en bronze, et des per­cus­sions : je­go­gan, ju­blag, ka­jar, kan­ti­lan, kem­pli, pe­made, pe­nya­cah, reyong, trom­pong & ugal, ce­du­gan wa­don, ce­du­gan, ceng ceng, gen­to­rag chime, gong, gu­pe­kan wa­don, gu­pe­kan, kem­pur, klen­tong, krum­pun­gan wa­don, krum­pun­gan. Au to­tal 14 Go de don­nées pour 1 700 patchs ras­sem­blés dans un unique ins­tru­ment, à la ma­nière des ré­cents pro­duits de la marque.

Du tra­di­tion­nel à l’hy­bride

Si Ga­me­lan tire son ADN des so­no­ri­tés mys­tiques et ex­tra­or­di­nai­re­ment va­riées de

l’or­chestre in­do­né­sien, pour au­tant, pas ques­tion ici d’ému­la­tion. L’ob­jec­tif est bel et bien l’ex­plo­ra­tion so­nore et la créa­tion de timbres in­édits. Comme point de dé­part, l’uti­li­sa­teur dis­pose de nom­breux pre­sets (fi­gure 1) ré­par­tis en quatre groupes prin­ci­paux en « Single Core » (quatre dis­po­nibles si­mul­ta­né­ment dans un ins­tru­ment) : 421 At­mos­pheres (58 Bi­zarre, 97 Dark Mys­te­rious, 71 Elec­tro­nic Ef­fec­tual, 87 Mixed Emotions, 28 Stin­gers, 79 World Or­ga­nic), 316 Ins­tru­men­tals (55 Ar­peg­gia­ted, 104 Or­ga­nic, 74 Synth, 82 Tra­di­tio­nal), 322 Loops (84 Ac­tion Pa­cked, 120 Elec­tro­nic Ef­fec­tual, 51 Pop Hop, 56 World Or­ga­nic) et 368 Per­cus­sives (31 Ar­peg­gia­ted, 11 Hit En­sembles, 266 Impacts, 17 Tra­di­tio­nal, 42 Tran­si­tions). Ajou­tons une cin­quième ca­té­go­rie, nom­mée « Mul­ti Core », avec 260 Mul­ti Cores (34 At­mos­pheres, 71 Ins­tru­men­tals, 53 Loops, 47 Per­cus­sives). Bien en­ten­du l’uti­li­sa­teur peut construire ses propres ins­tru­ments en par­tant des 780 « Sound­sources » (les sons d’ori­gine), des 700 pre­sets « Sound­core » ou des 1 400 pre­sets « Single Core ». Et pour ani­mer tous ces sons, on peut comp­ter sur le mo­teur au­dio très per­for­mant de Sample Lo­gic.

In­ter­face bien ro­dée

L’in­ter­face de Ga­me­lan est très proche de celle de Ci­ne­ma­tic Gui­tars In­fi­ni­ty. À sa­voir deux fe­nêtres prin­ci­pales ac­ces­sibles par des on­glets en bas à gauche : « Main » (fi­gure 2) et « Step Ani­ma­tor » (fi­gure 3). Dans la pre­mière, on fa­brique les sons. Pour ce­la, on dis­pose de quatre « Sound­cores » qui per­mettent à un ins­tru­ment de jouer si­mul­ta­né­ment huit « Sound­sources » (deux par sound­core). Le « 3D Mixer » et le sli­der XY sont là pour mixer l’en­semble. La sec­tion mas­ter per­met de pas­ser le tout par des ef­fets gé­né­raux. Le ban­deau du bas cor­res­pond à cette sec­tion mas­ter qui pro­pose sept ef­fets dé­diés. Les pa­ra­mètres de l’ef­fet sé­lec­tion­né s’af­fichent au centre de l’in­ter­face. Ajou­tons à ce­la en fin de chaîne un passe-haut et un passe-bas, plus un élar­gis­seur de sté­réo. Une fonc­tion ran­dom peut être ac­ti­vée pour plu­sieurs pa­ra­mètres dans cha­cune des deux fe­nêtres prin­ci­pales : par­tout où s’af­fiche un R cer­clé ac­ti­vé (fond noir), on pour­ra ti­rer aléa­toi­re­ment une va­leur en cli­quant sur le bou­ton ran­dom prin­ci­pal, si­tué en haut à droite. Le Step Ani­ma­tor s’oc­cupe de rythme et d’ar­pèges. Sur 128 pas maxi­mum, il per­met de créer des sé­quences que l’on peut jouer au tem­po de l’hôte ou à la moi­tié ou au double du tem­po. Chaque ré­glage peut être mé­mo­ri­sé sous forme de pre­set.

Ga­me­lan est par­fait pour les mu­siques ci­né­ma­tiques ou les pro­jets de fu­sion. Comme les ins­tru­ments ré­cents de Sample Lo­gic, il per­met de tra­vailler vite et bien. L’uti­li­sa­teur peut per­son­na­li­ser les sons d’ori­gine à l’in­fi­ni et les adap­ter à sa com­po­si­tion de ma­nière très fine. Unique en son genre… Pierre Es­tève

al­ler plus loin… • •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.