Dave Ga­han & Soul­sa­vers

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

An­gels & Ghosts [So­ny]

Pen­dant plu­sieurs an­nées, Rich Ma­chin et Ian Glo­ver, les deux producteurs de Soul­sa­vers, ont ro­dé leur méthode. D’abord, créer avec ma­chines et ins­tru­ments des com­pos em­prun­tant ses so­no­ri­tés à l’élec­tro et au rock sa ru­go­si­té. En­suite, in­vi­ter des chan­teurs tels que Josh Ha­den, Bon­nie Prince Billy ou Mark La­ne­gan (om­ni­pré­sent sur les al­bums It’s Not How Far You Fall et Bro­ken). De­puis trois ans, ils ont ou­vert un nou­veau cha­pitre en s’al­liant avec un col­la­bo­ra­teur de choix, Dave Ga­han de De­peche Mode. Ici, le trio re­prend les choses là où il les avait lais­sées avec l’al­bum The Light The Dead See, soit une for­mule beau­coup moins élec­tro­nique que dans le pas­sé et lar­ge­ment or­ga­nique. Ce que confirme la pré­sence d’un bat­teur, d’une flo­pée de gui­ta­ristes et d’un en­semble à cordes et à cuivres sur les deux tiers de l’al­bum. Na­vi­guant entre blues et gos­pel mo­derne (« Shine », « Don’t Cry »), An­gels & Ghosts re­flète la paix in­té­rieure que connaît Ga­han après avoir tou­ché le fond il y a quelques an­nées. Même si le trio pro­pose quelques chan­sons plus ryth­mées, la sauce prend sur­tout à l’oc­ca­sion de très belles bal­lades (« One Thing », « La­te­ly » ou « The Last Time ») sur les­quelles le chan­teur ex­celle en mode croo­ner. Les fans de De­peche Mode de­vraient ap­pré­cier, les autres pour­ront se lais­ser sé­duire par cet al­bum plai­sant et se­rein.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.