O

KR Home-Studio - - CRÉER -

n pas­se­ra ra­pi­de­ment sur « di­gi­tal » (ça mi­nirv’ !), qui ne si­gni­fie pas, faut-il le ré­pé­ter, en fran­çais « nu­mé­rique » mais qui a seule­ment rap­port avec le doigt, terme faus­sé aga­çant à l’ex­trême, la « stra­té­gie di­gi­tale » ou le « son di­gi­tal qua­li­té CD » don­nant une fu­rieuse en­vie d’en mettre cinq, des doigts. On uti­lise sou­vent le terme « dé­bit » en lieu et place de « flux », pas trop grave, quand il s’agit du dé­bit bi­naire, qui est la quan­ti­té de don­nées trans­mise par se­conde. Ces don­nées sont des bits, et lors­qu’ils sont au nombre de huit ce­la donne un oc­tet, et si leur dé­bit peut s’es­ti­mer en bauds, on a l’ha­bi­tude de le quan­ti­fier en mé­ga­bits par se­conde, ce qui fait plus riche. Le « di­ther », ou « di­the­ring » (vi­brage), de­vrait se tra­duire par « dé­po­lis­sage », pas très hip et moins pré­cis que « dé­cor­ré­la­tion de l'er­reur de quan­ti­fi­ca­tion », qui de­vrait le rem­pla­cer tant il est clair et ex­pli­cite, en tout cas plus que « bruit de dis­per­sion », n’est-il pas ?

Hit the road

Plus pro­saïque : « jack » de­vrait dé­si­gner tous les types de connec­teurs, alors qu’il se li­mite dé­sor­mais aux jacks 6,35 mm (1/4 de pouce), mi­ni-jacks 3,5 mm (mi­nia­tures) et mi­cro-jacks 2,5 mm (sub­mi­nia­tures). Ce bon vieux jack 1/4 de pouce, que l’on ap­pe­lait au­tre­fois « jack té­lé­phone ». Pour in­fo, en France, le­dit jack té­lé­phone n’avait pas les mêmes di­men­sions (sys­tème mé­trique) que le jack amé­ri­cain (me­sure pré­dé­ci­male en pouces), ce qui fait qu’on ne pou­vait pas in­sé­rer un jack fran­çais dans un jack fe­melle amé­ri­cain et qu’à l’in­verse un jack amé­ri­cain se « ba­la­dait » dans un jack fe­melle fran­çais. Heu­reu­se­ment (?) ce der­nier a dis­pa­ru et n’avait de toute fa­çon pas eu le temps de se ré­pandre dans l’au­dio. Il existe bien un autre JACK, mais il s’agit d’un acro­nyme, pour JACK Au­dio Con­nec­tion Kit, dé­si­gnant un lo­gi­ciel de dif­fu­sion de son pro pour sys­tème Unix tel que GNU/Linux et Mac OS X. Pour­quoi faire simple ? En­core : il existe une autre sorte de jack, le jack Bantam ou TT (Ti­ny Telephone), d’un dia­mètre de 4,4 mm, qui, lui, ne vit que dans l’uni­vers du patch. Là aus­si : in­com­pa­ti­bi­li­té to­tale avec le jack 6,35. Tou­jours à pro­pos de connec­teurs, j’avais in­di­qué dans un pré­cé­dent cha­pitre que « XLR » si­gni­fiait X pour Can­non sé­rie X, L pour latch (lo­quet) et R pour re­si­lient (ré­sis­tant, pour un ca­ou­tchouc souple mais cos­taud) : cer­tains disent en­core que ce­la se tra­duit par X = X ter­nal (masse), L = Live (point chaud), R = Re­turn (point froid). J’ai bien peur que ce soit faux, même si ce­la peut ai­der au câ­blage. On peut éga­le­ment re­lier le R à « rub­ber » plus qu’à « ré­si­lient », ce qui ne fait pas une dif­fé­rence énorme. Puisque l’on est dans le connec­teur, sa­chez qu’il existe un code cou­leurs pour les connec­teurs et autres ré­cep­tacles, que l’on ne res­pecte pas tou­jours mais qu’il se­rait bien de connaître, sur­tout lors­qu’on doit câ­bler des

Pas de code cou­leurs

Pour le home ci­né­ma, le blanc cor­res­pond à gauche/mo­no, le rouge à droite, le vert à centre, le bleu à am­biance gauche, le gris à am­biance droite, le brun à am­biance ar­rière droite, le tan à am­biance ar­rière gauche, le mauve (par­fois noir) au cais­son de basse (LFE), alors qu’en au­dio nu­mé­rique l’orange cor­res­pond au S/PDIF. Sur le câ­blage si­gnal, une ha­bi­tude a été prise : le conduc­teur rouge (cou­leur chaude) est le point chaud (« red hot »), la phase, le bleu ou le blanc (cou­leur froide) étant pour le neutre, le noir ou le jaune pour la masse… Mais j’ai bien peur que ce­la ne soit pas stan­dar­di­sé. En tout cas, sur les Cinch (RCA) le rouge est le ca­nal droit (R de red pour Right) et le noir ou le blanc le ca­nal gauche (bLack ou bLanc = Left). Cou­leur que l’on pour­rait gar­der pour toutes les autres connexions. Des sug­ges­tions ? Klaus Blas­quiz

Prin­cipes du XLR.

Quelques codes cou­leurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.