La syn­thèse sous­trac­tive

KR Home-Studio - - EXPLORER -

La syn­thèse sous­trac­tive uti­li­sée par les syn­thé­ti­seurs mo­du­laires, qui est ap­pa­rue dans les an­nées 1960, a connu son heure de gloire dans les an­nées 1970, puis un re­tour en grâce de­puis les an­nées 1990 du fait de son usage très ré­pan­du dans les mu­siques élec­tro­niques et de sa fa­ci­li­té d’ac­cès sous forme d’ému­la­tions en ins­tru­ments vir­tuels (VSTi). Un syn­thé­ti­seur ana­lo­gique uti­li­sant la syn­thèse sous­trac­tive est di­vi­sé en plu­sieurs mo­dules (fi­gure 1) :

1//L’os­cil­la­teur (VCO) et le sub-os­cil­la­teur. 2/ Le filtre (VCF). 3/ L’am­pli­fi­ca­teur (VCA). 4/ Le mo­du­la­teur (LFO). 5/ Le gé­né­ra­teur de bruit blanc ou rose (Noise).

Le pre­mier mo­dule (VCO) s’oc­cupe de la hau­teur du son, le se­cond (VCF) du timbre, le troi­sième (VCA) de l’en­ve­loppe du vo­lume, le qua­trième (LFO) de la mo­du­la­tion et le cin­quième du bruit (Noise).

Le VCO

Le Vol­tage Con­trol­led Os­cil­la­tor est,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.