C

KR Home-Studio - - TESTS -

omme pour le vi­nyle, la mode de l’ana­lo­gique re­vient en force ces der­niers temps, et, bien que spé­cia­liste en­dur­ci du sam­pling, Akai se lance dans l’aven­ture des gros po­tards et des leds psy­ché­dé­liques, avec une nou­velle sé­rie de pro­duits im­pec­ca­ble­ment loo­kés à la sauce vin­tage, ten­tant de re­trou­ver toute la sub­stan­ti­fique moelle des so­no­ri­tés onc­tueuses des cir­cuits d’an­tan, tout en res­tant très vi­gi­lant sur les prix af­fi­chés par ces im­po­santes ma­chines. Ain­si, après nous avoir pro­po­sé, l’an­née der­nière, un pre­mier duo com­po­sé d’un syn­thé à quatre voix ana­lo­giques in­dé­pen­dantes (Timbre Wolf) et d’une boîte à rythmes basse/bat­te­rie (Rhythm Wolf), le construc­teur nous livre au­jourd’hui le Tom Cat, un mo­dule en­tiè­re­ment dé­dié au drum­ming élec­trique. En réa­li­té, cette nou­velle boîte, qui re­prend scru­pu­leu­se­ment l’ar­chi­tec­ture de la pré­cé­dente Rhythm Wolf, en pro­pose une sorte de mise à jour ex­presse, et néan­moins ju­di­cieu­se­ment ins­pi­rée par les quelques cri­tiques par­fois acerbes qui avaient ac­cueilli cette pre­mière vague, certes in­at­ten­due de la part du construc­teur, plu­tôt branché sur le dé­cou­page de la forme d’onde que sur sa dis­til­la­tion dans le grand alam­bique ana­lo. Ain­si, tout en conser­vant les cinq voix de la Wolf, la Tom Cat aban­donne celle de la basse, ju­gée trop peu hui­leuse et sans ca­rac­tère par beau­coup d’uti­li­sa­teurs, pour la rem­pla­cer par un tom dis­co, qui hé­rite, pour notre plus grand plai­sir, d’une fonc­tion d’ac­cor­dage per­met­tant d’uti­li­ser toute une gamme de pitchs sur une même sé­quence. La voix de per­cus­sion dis­pa­raît aus­si, pour se consa­crer dé­sor­mais ex­clu­si­ve­ment à la for­mu­la­tion d’un clap, cer­tai­ne­ment plus in­dis­pen­sable dans un kit de bat­te­rie élec­tro­nique. En­fin, dif­fé­rents ré­glages de sound de­si­gn sont éga­le­ment chan­gés, pour pou­voir af­fi­ner la sou­plesse de la grosse caisse et de la caisse claire… Bref, un up­date ci­blé, qui prouve une fois de plus que le construc­teur sait être at­ten­tif et ré­ac­tif aux buzz créés par ses fans.

Construc­tion à l’an­cienne

On ne lé­sine pas sur le ma­té­riau chez Akai, et notre Tom Cat nous ras­sure d’em­blée sur le cô­té sé­rieux de la construc­tion grâce à un poids consé­quent, af­fi­chant plus de 2 kg, pour un vo­lume d’à peine 31 x 22 x 5 cm. La coque est en ef­fet en­tiè­re­ment mé­tal­lique, ar­bo­rant un de­si­gn gris et jaune élé­gant et pra­tique pour la lec­ture des pa­ra­mètres, et al­lé­go­ri­que­ment bor­dée de deux pan­neaux la­té­raux en faux bois, ce­pen­dant amo­vibles, pour pou­voir mon­ter la ma­chine sur un rack. L’édi­tion est agen­cée avec pas moins de 19 leds tri­co­lores, un af­fi­cheur nu­mé­rique à l’an­cienne et à trois chiffres, 24 po­tards larges et so­lides, suf­fi­sam­ment es­pa­cés et très clai­re­ment lé­gen­dés, 25 com­mu­ta­teurs d’édi­tion ou de pro­gram­ma­tion, et six pads dy­na­miques, la voix de char­ley en uti­li­sant deux, l’un pour le son ou­vert, l’autre pour le son fer­mé. Ces pads larges et car­rés, ré­tro-éclai­rés, sont re­pris des cé­lèbres mo­dèles uti­li­sés sur les MPC. Sous les doigts, les dif­fé­rentes com­mandes sont très confor­ta­ble­ment es­pa­cées, les po­tards sont pra­tiques, fiables, les pads sen­sibles et moel­leux… Bref, on se ré­gale dès les pre­miers ta­po­te­ments et ro­ta­tions, d’au­tant que toute l’édi­tion est à por­tée de main et s’ef­fec­tue sans na­vi­ga­tion,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.