DT 1770 Pro pour le stu­dio et la so­no !

KR Home-Studio - - TESTS -

Le casque Beyer­dy­na­mic DT 1770 Pro met à jour, en quelque sorte, le DT 770 Pro, une ré­fé­rence un peu vieillis­sante, au terme d’une bonne di­zaine d’an­nées d’ex­ploi­ta­tion. La nou­velle mou­ture s’agré­mente, au pas­sage, de quelques nou­veau­tés.

e DT 1770 Pro ap­par­tient, à l’ins­tar de son pré­dé­ces­seur, à la famille des casques clos de di­men­sions cir­cum-au­rales. Il est aus­si le pre­mier à em­bar­quer la tech­no­lo­gie Tes­la 2, ver­sion amé­lio­rée de la Tes­la 1. En pra­tique, cette so­lu­tion tech­nique concentre, en un es­pace ré­duit, un énorme champ ma­gné­tique de plus d’1 tes­la par oreillette, dans le but d’abais­ser le taux de dis­tor­sion. Les ai­mants à l’orien­ta­tion op­ti­mi­sée guident par­fai­te­ment l’équi­page mo­bile de chaque trans­duc­teur (mem­brane et bo­bine), en l’em­pê­chant de sor­tir du champ ma­gné­tique, ce qui au­rait pu créer des non-li­néa­ri­tés, et donc dé­gra­der le si­gnal au­dio, tant en ré­gime conti­nu que sur les tran­si­toires (les at­taques de notes). Pour par­ve­nir à un tel ré­sul­tat, Beyer­dy­na­mic a amé­lio­ré son pro­cé­dé Tes­la. Com­ment ob­te­nir de telles per­for­mances dans des oreillettes de casque ? Elles ne doivent pas pâ­tir d’un poids trop im­por­tant, sous peine de pro­duire ra­pi­de­ment de la fa­tigue au­di­tive. De plus, le ren­de­ment éner­gé­tique des ai­mants doit être suf­fi­sam­ment im­por­tant afin d’abou­tir au champ ma­gné­tique dé­si­ré, dé­pas­sant lar­ge­ment le tes­la, sans ou­blier de l’orien­ter, pour se rap­pro­cher le plus pos­sible du fonc­tion­ne­ment en pis­ton de l’équi­page mo­bile. Un ai­mant fer­rite, de par le ca­rac­tère hé­té­ro­gène, voire car­ré­ment aléa­toire, de son champ ma­gné­tique, ne consti­tue pas la bonne so­lu­tion, d’au­tant qu’il est en­com­brant et lourd. En re­vanche, le néo­dyme re­vêt toutes les qua­li­tés rê­vées pour ob­te­nir les ca­rac­té­ris­tiques re­cher­chées : ce mé­tal peu en­com­brant pro­duit un champ ma­gné­tique orien­té, et se prête fort bien à la dé­marche tech­nique du construc­teur al­le­mand. Ce casque ne pèse que 388 grammes, et bé­né­fi­cie d’un ex­cellent confort : seule­ment 7,2 new­ton de pres­sion sur les oreilles. Le construc­teur four­nit deux paires de cous­si­nets, l’une re­cou­verte de ve­lours, l’autre de va­chette, tout comme la par­tie in­fé­rieure du ser­re­tête sur ar­ma­ture en acier. L’iso­la­tion pho­nique de la pre­mière paire (18 dB A) est sa­tis­fai­sante, mais on lui pré­fé­re­ra les 21 dB A de l’autre, sur­tout en so­no­ri­sa­tion où l’on a be­soin de s’af­fran­chir de la pres­sion acous­tique am­biante pour se concen­trer sur ce que l’on en­tend dans le casque, sans avoir à se dé­truire les tym­pans, sa­chant que la sen­si­bi­li­té no­mi­nale du DT 1770 Pro at­teint dé­jà 102 dB SPL, à 1 mil­li­watt pour 500 Hz, et que l’on peut mon­ter à 125 dB SPL ! At­ten­tion à votre au­di­tion !

À l’écoute

Branché sur un am­pli­fi­ca­teur de casque po­la­ri­sé en Classe A et pos­sé­dant une im­pé­dance de sor­tie de seule­ment 1 Ω, ce nou­veau Beyer­dy­na­mic s’avère très per­for­mant et pré­cis. Les ca­rac­té­ris­tiques tech­niques in­diquent un taux de dis­tor­sion har­mo­nique to­tal de 0,05 % (pour 1 mW à 500 Hz). Tant que nous en sommes aux va­leurs me­su­rées, as­so­cions sa puis­sance no­mi­nale ad­mis­sible de 200 mW et son im­pé­dance de 250 Ω, ce qui convien­dra à de très nom­breuses ca­rac­té­ris­tiques DT 1770 Pro

Au­dio­pole

599 € sor­ties de casque, des mo­dèles d’ap­point comme les am­pli­fi­ca­teurs dé­diés que l’on voit de plus en plus sur le mar­ché, y com­pris chez Beyer­dy­na­mic. La ré­ponse im­pul­sion­nelle est ex­cel­lente, ce­ci étant à rap­pro­cher de la bande pas­sante du DT 1770 Pro qui at­teint les 40 kHz. Le re­gistre grave n’est pas en reste, dé­bu­tant à 5 Hz. Ce casque pré­sente une li­néa­ri­té sans re­proche, un confort d’écoute très sa­tis­fai­sant et une ex­ploi­ta­tion exem­plaire, ai­dé en ce­la par deux câbles de très bonne qua­li­té, un droit de 3 m et un spi­ra­lé de 5 m, ter­mi­nés par une mi­ni-XLR se bran­chant dans la co­quille d’alu­mi­nium du ca­nal gauche. À l’autre ex­tré­mi­té, un jack doré sté­réo de 3,5 mm re­çoit, le cas échéant, l’adap­ta­teur four­ni 6,35 mm ve­nant se vis­ser sur le jack 3,5 mm. Pour le même prix, le construc­teur four­nit éga­le­ment un cof­fret de trans­port se­mi-ri­gide et sa fer­me­ture à glis­sière. Ce casque, bé­né­fi­ciant d’un rap­port qua­li­té/prix convain­cant, peut faire of­fice de ré­fé­rence, pour le plus grand plai­sir des in­gé­nieurs du son exi­geants, tant sur la qua­li­té so­nore que pour la fia­bi­li­té du DT 1770 Pro ! Je vous laisse, ce casque m’ayant don­né en­vie de ré­écou­ter tout un tas de mu­sique. Phi­lippe Da­vid

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.