Na­tive Ins­tru­ments Trak­tor Kon­trol S5 + Trak­tor Pro 2 du DJing au control­le­rism

KR Home-Studio - - TESTS -

En sup­pri­mant les jogs de ses contrô­leurs haut de gamme, Na­tive Ins­tru­ments pro­pose aux DJ du monde en­tier de re­voir leurs fon­da­men­taux. Pas dans un sens res­tric­tif, mais créa­tif, bien en­ten­du. Au­tant dire que la prise en main de ce Trak­tor Kon­trol S5 confirme le bien‐ fon­dé de cette dé­ci­sion et offre réel­le­ment de nou­velles pers­pec­tives de jeu aux DJ.

par le fon­da­teur al­le­mand (voir en­ca­dré). Il faut re­par­ler de la dis­pa­ri­tion des jogs, qui im­plique au moins une don­née, l’uti­li­sa­teur fonc­tion­ne­ra tou­jours avec des decks en syn­chro. Mais au-de­là, on peut ima­gi­ner un sys­tème mo­du­laire dans le­quel le DJ ra­jou­te­ra au be­soin des pla­tines vi­nyles ex­ternes (pas avec ce S5 puisque au­cune en­trée n’est pré­vue pour ce­la), ou des jogs via un se­cond contrô­leur à choi­sir chez un autre construc­teur, par exemple (le choix pour le­quel on op­te­ra avec le S5). Na­tive pro­pose donc ce S5, un an en­vi­ron après la sor­tie du S8, un contrô­leur qui se veut plus mo­bile/trans­por­table que son grand frère. Pour au­tant, ses di­men­sions de­meurent res­pec­tables (50 x 32,3 x 6,6 cm pour 4 kg), suf­fi­santes pour bien vi­sua­li­ser la sur­face de tra­vail. Rap­pe­lons que la boîte four­nit le bloc sec­teur né­ces­saire à l’ali­men­ta­tion du S5, le cor­don USB de liai­son avec l’or­di­na­teur et la li­cence com­plète de Trak­tor Pro 2, le lo­gi­ciel pi­lo­té.

Cô­té phy­sique

La par­tie cen­trale hé­berge le mixeur avec ses quatre pla­tines, l’ha­bi­tuel éga­li­seur à trois bandes dont le mode de fonc­tion­ne­ment est à choi­sir par­mi six, via les pré­fé­rences de Trak­tor Pro. Chaque tranche est sur­plom­bée d’un ré­glage de gain et d’un sé­lec­teur d’ap­pli­ca­tion des deux groupes d’ef­fets. Sous l’éga­li­seur, un po­ten­tio­mètre à 0 cen­tral gé­rant l’ap­pli­ca­tion d’un filtre après en­clen­che­ment de la touche dé­diée.

Le bou­ton de pré-écoute Cue et le fa­der de vo­lume ter­minent le des­crip­tif de ca­nal. Les com­mandes cen­trales s’oc­cupent de la ges­tion des vo­lumes Main (sor­ties RCA/XLR), Booth (ca­bine, sor­ties jack 6,35), Cue Mix et Cue Vol, de l’ac­ti­va­tion des en­trées auxi­liaires Mi­cro en jack 6,35 et Line en RCA, si­tuées en face ar­rière et à ni­veaux ajus­tables (fi­gure 1). Au mi­lieu, l’en­co­deur Tem­po se charge de ré­gler la ca­dence maî­tresse du S5, par in­cré­ments en 1/100 de BPM ou par BPM en com­bi­nai­son avec Shift. Cette com­mande Shift est pré­sente dans de nom­breuses si­tua­tions et né­ces­site d’être bien as­si­mi­lée avant de sau­ter d’une fonc­tion à l’autre. C’est un peu le re­vers de la mé­daille de la sup­pres­sion de cer­taines com­mandes phy­siques du S8, pour ga­gner en en­com­bre­ment ! Cô­té pla­tines, les ac­cès trans­port s’ef­fec­tuent via le strip en bas et les bou­tons Play/Cue/Sync. À titre per­son­nel, j’avoue préférer ces strips à des jogs, n’étant ni spé­cia­liste, ni fan du scratch, pra­tiques dès que l’on y a goû­té, tant en dé­pla­ce­ment dans le titre qu’en pitch et, sur­tout, im­pos­sible de les heur­ter ac­ci­den­tel­le­ment lors d’une per­for­mance. Les pads sen­si­tifs ré­tro-éclai­rés font presque par­tie de la nor­ma­li­té d’un contrô­leur mo­derne, c’est le cas avec ces der­niers don­nant ac­cès aux hot cues, aux modes Flux (re­tour à la po­si­tion cou­rante du mor­ceau après les in­ter­ven­tions en cours de mix,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.