The Explosion

KR Home-Studio - - CHRONIQUES ALBUMS -

The Explosion [Ver­sa­tile/Mo­du­lor]

Aver­tis­se­ment : mal­gré le nom choi­si par cette réunion de trois mu­si­ciens, cet al­bum ne pro­duit au­cune vio­lente dé­fla­gra­tion, au­cun bru­tal séisme. Le ré­per­toire du trio est da­van­tage à ran­ger dans les ex­plo­sions sourdes, la construc­tion im­pro­vi­sée de pay­sages so­nores, le tra­cé de vo­lutes ambient et mi­ni­males. Sur­tout, on sent der­rière chaque note, chaque me­sure, le plai­sir de jouer en­semble. Nor­mal : l’en­re­gis­tre­ment de cet al­bum consti­tue la suite d’une pre­mière col­la­bo­ra­tion entre le duo Châ­teau Flight, tour­né vers les ma­chines, et le groupe élec­tro-or­ga­nique Ca­ba­ret Contem­po­rain. Après avoir ren­du hom­mage à Ter­ry Ri­ley le temps d’un maxi en­re­gis­tré live, une par­tie des par­ti­ci­pants – Gilb’r de Châ­teau Flight, Fa­bri­zio Rat et Gia­no Ca­se­rot­to de Ca­ba­ret Contem­po­rain – a dé­ci­dé de jouer les pro­lon­ga­tions. D’où, à part un court clin d’oeil à Duke El­ling­ton, de longues ex­plo­ra­tions où pia­no et syn­thés (Rat), gui­tare (Ca­se­rot­to) et ma­chines (Gilb’r) dia­loguent au­tour d’ins­pi­ra­tions com­munes et de mo­tifs as­cen­sion­nels. Si, à l’oc­ca­sion, le rythme s’em­balle quelque peu (« Dis­co Blind »), The Explosion pré­fère les bro­de­ries oni­riques et ré­pé­ti­tives (les très beaux « Let’s Love » et « Ra­ga 4 »). De la mu­sique li­bé­rée des contraintes dans la­quelle s’im­mer­ger pour connaître l’ivresse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.