Vi­sage

KR Home-Studio - - CHRONIQUES ALBUMS -

Demons To Dia­monds [Au­gust Dry Re­cor­dings]

Mis à part le tube pla­né­taire qui les a fait connaître (et « condam­ner », d’une cer­taine ma­nière), « Fade To Grey », le pro­jet mu­si­cal de Steve Strange reste l'une des pierres an­gu­laires du son élec­tro pop tel qu'on le connaît au­jourd'hui. Avec un re­tour plu­tôt réus­si en 2013 pour l’al­bum Hearts And Knives, le par­cours de Vi­sage s'est ar­rê­té bru­ta­le­ment en fé­vrier 2015 avec le décès de son lea­der. Demons To Dia­monds est donc une oeuvre post­hume qui pour­rait lais­ser pen­ser qu’elle n’est pas to­ta­le­ment abou­tie. Mais, en fait, les trois autres membres de la for­ma­tion an­glaise ont dé­ci­dé d’ache­ver le tra­vail de Strange, of­frant ici un hom­mage res­pec­tueux. Cette mu­sique qui a tou­jours mis en avant une cer­taine forme de mé­lan­co­lie ur­baine trouve dans ce contexte un écho tout par­ti­cu­lier, sur­tout quand on sait que la voix de son chan­teur em­blé­ma­tique ré­sonne ici pour la der­nière fois. En tout cas, en ma­tière de té­moi­gnage post-mor­tem, nous sommes ici loin de cer­tains résultats dou­teux du genre car Demons To Dia­monds contient un pa­quet de bonnes chan­sons dont cer­taines ont été écrites par d’an­ciens al­ter ego de Strange : Midge Ure pour « Be­come » et Di­dier Ma­roua­ni pour « Star Ci­ty ». R.I.P.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.