L’ali­men­ta­tion fan­tôme, c’est quoi ?

KR Home-Studio - - CRÉER -

Cer­tains mi­cro­phones né­ces­sitent une ali­men­ta­tion élec­trique ayant pour fonc­tion soit d’ac­ti­ver le pré­am­pli­fi­ca­teur qui va « booster » la ten­sion (de quelques mil­li­volts !) pro­duite par le dé­pla­ce­ment de la mem­brane, soit de po­la­ri­ser, dans le cas des mi­cros sta­tiques, une des plaques du conden­sa­teur. La so­lu­tion « simple » se­rait bien évi­dem­ment de pré­voir… une pile ou un boî­tier d’ali­men­ta­tion ex­terne per­met­tant de four­nir la source de cou­rant. Ce­la dit, pas tou­jours pra­tique ! Les fa­bri­cants de consoles de mixage, sous l’ins­ti­ga­tion de Neu­mann, ont alors mis en oeuvre un dis­po­si­tif per­met­tant à cette der­nière de dis­pen­ser la ten­sion de­man­dée, par mul­ti­plexage, pour les mi­cros ou les dis­po­si­tifs né­ces­si­tant une ali­men­ta­tion, comme les boîtes de di­rect, sur le fil (en liai­son sy­mé­trique) re­liant le mi­cro à la console : une ten­sion conti­nue est ain­si dé­li­vrée iden­ti­que­ment entre les deux fils ac­tifs (point chaud et point froid) et la masse. La plu­part des mi­cros né­ces­sitent une ten­sion com­prise entre 9 et une cin­quan­taine de volts ; la ten­sion « choi­sie » par les fa­bri­cants a été 48 volts. Très lar­ge­ment suf­fi­sant dans la plu­part des cas,

Un boî­tier ex­terne ali­men­té par piles 9 V des­ti­né à four­nir la ten­sion de fonc­tion­ne­ment d’un mi­cro né­ces­si­tant une ali­men­ta­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.