S

KR Home-Studio - - PRISE EN MAIN -

teve Lillyw­hite, qui n’est autre que le pro­duc­teur de U2, de Pe­ter Ga­briel ou des Rol­ling Stones, entre autres, me di­sait ré­cem­ment que la voix consti­tuait à elle seule les 9/10es de ses cri­tères de choix pour s’im­pli­quer dans une production. « Je peux tou­jours ten­ter de convaincre les mu­si­ciens de mo­di­fier un riff de gui­tare qui ne me plaît pas ou, au pire, de m’en ac­com­mo­der mais… une voix qui ne me fait rien ou, pire en­core, qui me hé­risse ? In­con­ce­vable ! Ce n’est même pas la peine que j’es­saie ! »

Ce qu’il faut com­prendre c’est qu’ef­fec­ti­ve­ment, le chant lead vé­hi­cule l’émo­tion es­sen­tielle d’un titre : la na­ture de son timbre, son exé­cu­tion et sa qua­li­té de prise doivent im­pé­ra­ti­ve­ment tra­ver­ser la chaîne d’en­re­gis­tre­ment et vendre la chan­son ! L’in­ter­prète doit « par­ler » à l’au­di­teur et c’est prin­ci­pa­le­ment sur ce lead que se­ra ju­gé l’en­semble de la production en im­pri­mant sa per­son­na­li­té à la com­po­si­tion.

As­pect psy­cho­lo­gique

Mais avant toute chose, il est in­utile de s’at­ta­cher à sou­li­gner une émo­tion ab­sente qui au­ra été gom­mée par les condi­tions d’en­re­gis­tre­ment, n’est-ce pas ? Nous al­lons donc nous in­té­res­ser en pre­mier lieu aux condi­tions qui créent un cli­mat psy­cho­lo­gique fa­vo­rable à une séance voix.

Le must…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.