Uti­li­taire de disque

KR Home-Studio - - SOS STUDIOS -

Dif­fi­cile, lorsque l’on uti­lise son Mac au quo­ti­dien, de ne pas avoir re­cours, tôt ou tard, à son uti­li­taire de disque, ce pe­tit pro­gramme ins­tal­lé dans le sous-dos­sier En ef­fet, il est uti­li­sé pour la plu­part des tâches d’op­ti­mi­sa­tion, de ré­pa­ra­tion, d’en­tre­tien et de par­ti­tion­ne­ment de son (ses) disque(s) in­terne ou ex­terne(s). Reste qu’il est pos­sible d’y ac­cé­der de ma­nière dé­tour­née, via le Ter­mi­nal, bien en­ten­du !

dys­fonc­tion­ne­ments ch­ro­niques. Pour rap­pel, les au­to­ri­sa­tions per­mettent de dé­fi­nir les droits en termes de lec­ture, d’écri­ture ou d’exé­cu­tion d’un fi­chier don­né. Pour ga­ran­tir son bon fonc­tion­ne­ment, un lo­gi­ciel doit pou­voir ex­ploi­ter des fi­chiers dont les au­to­ri­sa­tions sont cor­rectes. Les au­to­ri­sa­tions de fi­chiers sont consul­tables dans la sec­tion Par­tage et au­to­ri­sa­tions de la fe­nêtre Lire les in­for­ma­tions (fi­gure 1). Nous re­vien­drons dans un pro­chain nu­mé­ro de KR sur la fa­çon de mo­di­fier ces au­to­ri­sa­tions et, sur­tout, la fa­çon dont ce­la fonc­tionne à tra­vers quelques com­mandes Ter­mi­nal.

Un uti­li­taire de disque dans le Ter­mi­nal

Les com­mandes qui suivent vont per­mettre, toutes ver­sions d’OS confon­dues, d’uti­li­ser l’uti­li­taire de disque à par­tir du Ter­mi­nal, sans l’in­ter­face gra­phique. Lan­cez le Ter­mi­nal puis com­men­cez par lis­ter les disques de votre sys­tème en

ta­pant la com­mande dis­ku­til list (fi­gure 2). Dans ce cas de fi­gure, on se rend compte que sous l’in­dex /dev/disk0 sont lis­tés le vo­lume glo­bal de sto­ckage (disk0), la par­ti­tion Re­co­ve­ry HD qui per­met le boot en cas de pro­blème (Cmd - R au dé­mar­rage), le sto­ckage ef­fec­tif et l’EFI, l’équi­valent du BIOS sur PC. L’in­dex /dev/disk1 montre la par­ti­tion disque de dé­mar­rage Macin­tosh HD, /dev/disk2 in­dique la pré­sence d’un disque ex­terne connec­té du nom de Spare HD, dis­po­sant éga­le­ment d’une par­ti­tion Re­co­ve­ry HD, donc d’un sys­tème de dé­mar­rage. Si vous sou­hai­tez en sa­voir plus sur l’un des disques, par exemple notre Spare HD, en­trez la com­mande dis­ku­til in­fo /dev/disk2s2 puisque tel est son iden­ti­fiant via Ter­mi­nal (co­lonne Iden­ti­fier) (fi­gure 3). Dès lors que vous sa­vez iden­ti­fier le vo­lume pré­cis de votre re­quête, vous êtes ca­pable de tout faire en vous af­fran­chis­sant de l’in­ter­face gra­phique d’Uti­li­taire de disque, quel que soit votre sys­tème. Ain­si, pour ré­pa­rer les au­to­ri­sa­tions

de votre disque de dé­mar­rage, uti­li­sez dis­ku­til re­pairPer­mis­sions /, le slash tout seul in­di­quant le disque de dé­mar­rage. Un pour­cen­tage d’exé­cu­tion s’af­fiche alors sur une ligne unique en fonc­tion de la pro­gres­sion du dé­pan­nage ef­fec­tué. Les er­reurs re­le­vées sont in­di­quées et ré­pa­rées au fur et à me­sure des dé­cou­vertes. Par­mi les com­mandes utiles, le mon­tage/dé­mon­tage de disque sans le dé­bran­cher avec les com­mandes dis­ku­til mount ou un­mount, par­ti­tionDisk pour par­ti­tion­ner un disque, etc. Comme d’ha­bi­tude, pour connaître l’en­semble des fonc­tions dis­po­nibles de cet uti­li­taire de disque, pas­sez par la com­mande man dis­ku­til. Pour les uti­li­sa­teurs avan­cés de El Ca­pi­tan et qui ai­me­raient re­trou­ver les pos­si­bi­li­tés de mise en raid de plu­sieurs disques (in­dis­po­nibles avec la nou­velle ver­sion d’Uti­li­taire de disque), pas­sez par la com­mande dis­ku­til ap­pleRAID ou AR pour ob­te­nir la liste des op­tions de créa­tion de raid. Éric Chau­trand

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.