C

KR Home-Studio - - VINTAGE LE DON DU SON -

oup de fil sur­prise de mon vieux ca­ma­rade Alain Re­naud (fi­gure 1) : « Klaus, j’ai des choses pour ton mu­sée : des pé­dales, un am­pli gui­tare Gal­lien‐Krue­ger… » Et moi de ré­pondre, un peu trop hâ­ti­ve­ment : « Tu veux dire un am­pli basse ? »

Chan­teur, gui­ta­riste, certes, mais aus­si au­teur et com­po­si­teur, et même bas­siste et cla­vié­riste, Alain Re­naud jouait avec Trip­tyque en pre­mière par­tie du pre­mier concert de Mag­ma au Théâtre de la Gaîté Ly­rique, en mai 1970. En 1969, il avait en quelque sorte fait ses dé­buts au sein de Tri­angle avant de for­mer le­dit Trip­tyque, avec Clé­ment Bailly à la bat­te­rie (fu­tur Mag­ma) et Di­dier Ba­tard à la basse. À par­tir de 1975, il pro­dui­ra des disques sous son nom : suc­ces­si­ve­ment ARENAUD, Out Of Time et Back And In Again, où il ac­cueille des mu­si­ciens comme Ri­chard Pin­has (qu’il re­join­dra dans Hel­don), Alain Bel­laïche, Guy De­la­croix, Pa­trick Gau­thier et Be­noît Wi­de­mann, ces trois der­niers étant éga­le­ment pas­sés par Mag­ma.

Le GK de AR

Alors qu’en est-il de ce Gal­lien-Krue­ger ? Alain m’ap­prend que la so­cié­té amé­ri­caine fon­dée par Ro­bert Gal­lien pro­pose d’abord des am­plis gui­tare, dès 1969, comme cette tête GK 200RG de 130 W (1974) (fi­gure 2), avant de se faire connaître par ses am­plis basse (GK 800…), de taille ré­duite mais très… so­nores. La bête pro­pose deux ca­naux, l’un au son clair de qua­li­té « hi-fi », l’autre avec dis­tor­sion. Le vi­lain son de fuzz de ce ca­nal est si laid que notre gui­ta­riste ne l’uti­li­se­ra ja­mais, lui pré­fé­rant la sa­tu­ra­tion d’un pré­am­pli fait main. Il lui fa­brique une pe­tite en­ceinte « pour al­ler avec », équi­pée d’un HP Elec­tro-Voice EVM 12S, le S si­gni­fiant court, par op­po­si­tion au EVM 12L, un haut-par­leur bien moins ra­pide. Avec cet équi­page, il va faire la nique à des am­plis sen­sé­ment plus puis­sants, tel le Me­sa/Boo­gie. L’autre gui­ta­riste ac­com­pa­gnant la chan­teuse Ma­rie-Claire Bu­zy en 1981, qui jouait sur ce type d’am­pli, était qua­si­ment cou­vert par le Gal­lien-Krue­ger d’Alain Re­naud. Avant ce GK, ache­té à New York, comme la plu­part de son ar­se­nal de l’époque (Echo­plex, Guild Dread­nought D35, wah/vo­lume Mu-Tron), Alain dis­po­sait d’un gros ba­zar Orange à lampe, avec son énorme en­ceinte 6 x 12 ! Sa pre­mière gui­tare sé­rieuse est un ins­tru­ment de lu­thier, une Grim­shaw, sorte d’ému­la­tion de Les Paul, sui­vie d’une splen­dide Fen­der Stra­to­cas­ter sé­rie L de 1963 (re­peinte par les frères Ja­co­bac­ci), puis d’une rare, et ex­trê­me­ment pri­sée, Strat Ja­pa­nese Vin­tage (fi­gure 3), qu’il pos­sède en­core au­jourd’hui. Cette der­nière mo­di­fiée éga­le­ment par l’in­té­gra­tion de mi­cros Kin­man (made in Aus­tra­lia). Il uti­lise au­jourd’hui aus­si bien une ex­cel­lente Strat Ame­ri­can Stan­dard (blonde trans­parent) qu’une Fen­der Te­le­cas­ter made in Chi­na, elle aus­si mo­di­fiée par l’ad­jonc­tion en po­si­tion cen­trale d’un DiMar­zio et par le rem­pla­ce­ment du mi­cro grave au pro­fit d’un double-bo­bi­nage.

SansAmp

L’un de ses autres dons au mu­sée : une pé­dale, à res­tau­rer, Tech 21 SansAmp Li­ver­pool (fi­gure 4). La Cha­rac­ter Se­ries, dont fait par­tie cette Li­ver­pool, fut dé­ve­lop­pée par B. An­drew Bar­ta, à Man­hat­tan, après qu’il eut sor­ti sa pre­mière pé­dale, la SansAmp, pré­ci­sé­ment, qui était le pre­mier vé­ri­table si­mu­la­teur d’am­plis à tubes et d’en­ceintes « clas­siques ». Une pé­dale ana­lo­gique qui al­lait ren­con­trer un énorme suc­cès mon­dial, ce qui al­lait in­ci­ter Bar­ta à dé­ve­lop­per une large gamme de pé­dales et autres trai­te­ments en rack (et même un am­pli tout court) tous por­teurs de la tech­no­lo­gie SansAmp. La Li­ver­pool est en fait un concen­tré de son an­glais des an­nées 60, dé­li­vré par des am­plis équi­pés de haut-par­leurs Al­ni­co. Un son gras, riche en har­mo­niques, qui a fait l’his­toire du rock avec des gui­tar-he­roes tels Eric Clap­ton, Jeff Beck ou Ji­mi Hen­drix…

Mer­ci Mon­sieur Re­naud pour vos « dons du son » !

Klaus Blas­quiz

Doux dons do­dus : GK 200RG et Tech 21 SansAmp Li­ver­pool.

Fen­der Stra­to­cas­ter Ja­pa­nese Vin­tage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.