Ya­ma­ha CS‐80 gros son à la Van­ge­lis

KR Home-Studio - - VINTAGE ILS ONT FAIT L’HISTOIRE -

On l’a long­temps pris pour un orgue, sans doute à cause de son look et de son construc­teur, et puis il a le mal­heur de sor­tir juste avant le Pro­phet‐5, qui, lui, a une vraie al­lure de syn­thé « mo­derne ». Il n’en fait pas moins son che­min de­puis qua­rante ans et fi­gure fi­na­le­ment en bonne place au Pan­théon du syn­thé vin­tage.

fait prendre pour un orgue à pre­sets tient au fait qu’il pro­pose des sons de cordes et de cuivres tout faits et des sons po­ly­synth dignes des meilleurs string en­sembles, ins­tru­ments que les construc­teurs ja­po­nais com­mencent à avoir à leur ca­ta­logue, en concur­rence de l’Ita­lien Far­fi­sa ou du Hol­lan­dais Eminent/So­li­na. S’il ne rem­porte pas un grand suc­cès en termes de ventes, contrai­re­ment au DX7 quelques an­nées plus tard (plus qu’un suc­cès : un triomphe !), le CS-80 va faire de nom­breux adeptes à par­tir du dé­but des an­nées 80. Des sites in­ter­net et autres pages Fa­ce­book consa­crés à l’ins­tru­ment, et ex­clu­si­ve­ment à lui, ont été mon­tés et des ému­la­tions lo­gi­cielles ont été dé­ve­lop­pées ces der­nières an­nées. On pense au ME80 de Gun­nar Ekor­nas ( www.me­mo­ry­moon.com/ me80.htm) ou bien en­core au CS-80 V du Fran­çais Ar­tu­ria ( www.ar­tu­ria.com/ pro­ducts/ana­log-clas­sics/cs-80v) qui, tout en étant très réa­listes, sont beau­coup plus lé­gers et fa­ciles d’ac­cès que l’ori­gi­nal ma­té­riel.

A na log !

On le di­sait en pré­am­bule, le CS-80 est contem­po­rain du fa­meux Pro­phet-5 de Se­quen­tial Cir­cuits. Ce der­nier, s’il est bien en­core ana­lo­gique, pro­pose des fonc­tions de pro­gram­ma­tion beau­coup plus évo­luées, et est sur­tout bien plus abor­dable. Le Ya­ma­ha est com­mer­cia­li­sé jus­qu’en 80 alors que le pre­mier Pro­phet le se­ra jus­qu’en 84.

L’ani­mal est do­té de deux os­cil­la­teurs ana­lo­giques par voix et d’un filtre VCF avec filtres ré­so­nants passe-haut et passe-bas, d’un ring mo­du­la­tor et de nom­breux contrôles de mo­du­la­tion. Il pro­pose 22 sons pre­sets, dont 6 uti­li­sa­teur, que l’on ap­pelle à l’aide de gros bou­tons aux cou­leurs très kitsch dis­po­sés juste au-des­sus du cla­vier (lourd, 61 touches). Of course : pas de MI­DI ni de contrôle CV/Gate, mais on peut se pro­cu­rer au­jourd’hui une usine à gaz de re­tro­fit (ré­cep­tion seule­ment) conçue par Ken­ton ( www.ken­to­nuk.com).

Et notre CS-80 de re­trou­ver une cer­taine jeunesse… Klaus Blas­quiz

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.