C

KR Home-Studio - - NEWS -

ette 115e édi­tion a été un re­cord réunis­sant plus de 1 700 ex­po­sants re­pré­sen­tant 6 000 marques ve­nues de 125 pays, lo­gique donc que les nou­veau­tés se soient suc­cé­dées au fil des confé­rences de presse à un rythme sou­te­nu. Dans la conti­nui­té du der­nier Mu­sik­messe, les mo­du­laires étaient à la fête pour ce NAMM. Entre vrai in­té­rêt, phé­no­mène de mode, un peu de my­tho de la part de fans qui se prennent quelque peu pour des cher­cheurs en mu­si­co­lo­gie…

Syn­thés, le re­nou­veau

Jouant à do­mi­cile, Abs­tract Ins­tru­ments ( pro­pose un syn­thé­ti­seur dé­dié, bass­line ana­lo­gique, l’Ava­lon. Chez Ale­sis ( il fau­dra dé­sor­mais comp­ter avec le V Mi­ni, un cla­vier maître USB MI­DI com­pact de 25 touches, ain­si que quatre bou­tons as­si­gnables pour mo­di­fier les plug-ins d’ef­fets et d’ins­tru­ments vir­tuels. Les Au­tri­chiens de Alpha Pia­nos ( pré­sen­taient l’Alpha, un pia­no nu­mé­rique bé­né­fi­ciant d’ex­cel­lents sons (Bö­sen­dor­fer 280, Stein­way D-274 et Ya­ma­ha CF-X) et d’un très chouette de­si­gn.

Grosse sur­prise chez Ar­tu­ria ( qui a fait sen­sa­tion avec la pré­sen­ta­tion du Ma­trixB­rute ! Hor­mis l’as­pect de ce syn­thé­ti­seur bien dans la li­gnée des grands noms du vin­tage, le Ma­trixB­rute est un « Pure Ana­log » do­té d’un cla­vier de 49 touches, avec vé­lo­ci­té et af­ter­touch. Trois os­cil­la­teurs ana­lo­giques (dont le troi­sième qui peut être uti­li­sé pour les si­gnaux au­dio et comme mo­du­la­tion de LFO si­mul­ta­né­ment) animent ce syn­thé­ti­seur mo­no­pho­nique, ser­vis par des filtres Stei­ner Par­ker (mul­ti­mode) et Lad­der 12/24 dB (ini­tié par Bob Moog), 3 LFO, 2 gé­né­ra­teurs d’en­ve­loppe ADSR et un troi­sième DADSR. La face avant in­cli­nable est im­pres­sion­nante et la ma­trice (16 sources vers 16 mo­du­la­tions, dont 4 des­ti­na­tions pro­gram­mables par l’uti­li­sa­teur) qui oc­cupe une large par­tie de ce ta­bleau laisse au­gu­rer de bonnes capacités de sound de­si­gn. Cette ma­trice peut aus­si ser­vir pour la par­tie sé­quen­ceur de ce que nous en avons com­pris. Bien sûr, il s’agit d’un syn­thé­ti­seur mo­no­pho­nique (duo­pho­nique en réa­li­té), mais qui pos­sède plu­sieurs modes de jeu dont un split de cla­vier, la pos­si­bi­li­té de jouer par-des­sus une sé­quence… Des ef­fets ana­lo­giques et le sé­quen­ceur/ar­pé­gia­teur com­plètent ce qui pour­rait de­ve­nir un des syn­thé­ti­seurs de ré­fé­rence de la dé­cen­nie à ve­nir. Plus dis­crète, l’autre nou­veau­té d’Ar­tu­ria est un cla­vier de contrôle, le KeyS­tep, équi­pé d’un sé­quen­ceur po­ly­pho­nique 8 notes (64 pas de pro­gram­ma­tion), d’in­ter­faces CV/Gate Out, Sync, MI­DI, USB (MI­DI).

Ca­sio ( re­dé­ve­loppe sa sé­rie MZ avec deux nou­veaux cla­viers ar­ran­geurs, les MZ-300 et MZ-500. Que l’on soit pour ou contre les filtres mul­ti­modes com­plexes, re­con­nais­sons au moins que la tech­no­lo­gie ini­tia­le­ment dé­ve­lop­pée par Dave Ros­sum (

pour E-MU Sys­tems (les fa­meux filtres Z-Plane), Mor­pheus, a toute sa place dans le for­mat Eu­ro­rack pour so­lu­tions mo­du­laires. Il en est de même pour le Sound Forge, un gé­né­ra­teur des­si­né pour le Mor­pheus.

L’an­née pas­sée, Dave Smith Ins­tru­ments (

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.