91 All Stars Re­tour Vers La Lu­mière

KR Home-Studio - - AUTOPROD -

C’est cash, on y voit tout de suite plus clair, si votre ho­ri­zon s'était as­som­bri, voi­là 10 000 lux di­rect ! De quoi nous éblouir les ven­tri­cules, quoique le coeur ne soit pas le seul or­gane sti­mu­lé, pour voir cette lu­mière on peut fer­mer les yeux, c'est une dose d'éner­gie qui se res­sent avec tout le corps. Le groupe pulse une grosse dy­na­mique faite de rythmes au ga­lop hy­per to­nique, de cordes plus que ja­mais mé­tal­liques, d'une voix in­jec­tant la chair et l'hu­main dans ce flux en­dia­blé en éruc­tant toute cette di­vine fièvre. Tout ça. À « mettre en boîte ». Là c'est af­faire de fi­nesse, im­pec­ca­ble­ment ré­glée chez Ju­lien Del­sol : Pro Tools HD 10 / Cu­base, carte son Uni­ver­sal Au­dio Apol­lo, rack tranche de con­sole Neve 1084 / 8108 by La­bo K, som­ma­teur La­bo K cus­tom, plug-ins UAD prin­ci­pa­le­ment, Neu­mann TLM 103 ont été ron­de­ment me­nés pour un ré­sul­tat car­ré. Cette fois ce sont vos oreilles qui vont en prendre plein les yeux !

KR : Tout l'art de la voix hard­core ! Ce type de chant vous fait‐il prendre des dis­po­si­tions par­ti­cu­lières pour la prise de son ? Et y a‐t‐il un se­cret pour pré­ser­ver les cordes vo­cales ?

Ju­lien Del­sol : Ce type de chant de­mande une at­ten­tion par­ti­cu­lière aux dif­fé­rentes dy­na­miques et un bon ré­glage pour ne pas sa­tu­rer dans les mo­ments les plus forts. En de­hors de ça il n'y a pas de dif­fé­rence par rap­port à une prise clas­sique. En en­ten­dant cer­tains chan­teurs sur des al­bums de me­tal, les gens doivent se dire « le mec a dû ar­ra­cher les oreilles de l'in­gé-son ! » Or, ce n'est pas for­cé­ment le cas, il existe de vraies tech­niques. Le chan­teur doit éga­le­ment s’éco­no­mi­ser pour du­rer sur des ses­sions d'en­re­gis­tre­ment par­fois longues. La tech­nique vo­cale joue un grand rôle dans cet exer­cice. Une réa­li­sa­tion jus­qu'au bout, mas­te­ring com­pris, quand beau­coup choi­sissent de s'en re­mettre à des stu­dios pro pour cette der­nière étape. Com­pre­nez‐vous ce choix ?

Nous avons ef­fec­ti­ve­ment tout fait mai­son, et que je sois pro­duc­teur en pa­ral­lèle a contri­bué à cette dé­marche. Ce­la nous a per­mis d’al­ler jus­qu'au bout de nos idées. Avec la MAO et tous les ou­tils pro­po­sés, ain­si que l'aide de tu­to­riels ou autre, l'en­re­gis­tre­ment n'est plus un grand se­cret. Je pense qu'il faut pas­ser un jour en stu­dio pour se rendre compte que le sa­voir et l’ex­pé­rience des grands pro­duc­teurs sont in­con­tour­nables. Évi­dem­ment ce n'est pas ac­ces­sible à tous les bud­gets. Je pense qu'il n'y a pas de so­lu­tion mi­racle et que les réus­sites des uns ne sont pas spé­cia­le­ment celles des autres. Olivia Clain

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.