Kula Sha­ker

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

K 2.0 [Strange Folk Re­cords / La Ba­leine]

Ce fleu­ron du rock bri­tish hal­lu­ci­né des an­nées 90 re­vient aux af­faires avec un cin­quième disque qui sent bon les bâ­ton­nets d'en­cens au pat­chou­li. Il faut dire que les mu­si­ciens n'y vont pas de main morte sur le re­vi­val so­nore fa­çon fin 60's, au mo­ment où les Beatles s'aco­qui­naient avec un gou­rou qui a réus­si, mal­gré lui, à les faire ac­cou­cher de cer­taines de leurs meilleures com­po­si­tions. Nous ne sommes bien en­ten­du pas dans le même contexte ici, mais ce coup d’oeil dans le ré­tro­vi­seur met sim­ple­ment en évi­dence les va­leurs mu­si­cales de cette pé­riode bé­nie qui a vu tel­le­ment de fi­gures to­quer aux portes du pan­théon de la pos­té­ri­té rock. Alors que vient de dis­pa­raître l'un d'entre eux, Da­vid Bo­wie, on se dit que la for­ma­tion lon­do­nienne pour­rait très bien re­ven­di­quer l'hé­ri­tage de la pé­riode Zig­gy Star­dust. De belles notes de ci­thare (« Ho­ly Flame »), des saillies funk-rock (« Get Right Get Rea­dy »), des textes in­ci­tant au ras­sem­ble­ment (comme sur le très soul « Let Love B With U ») ou à rendre vi­site à ses dé­mons sur des airs de pop élé­giaque (« Here Come My De­mons »). Leur pre­mier al­bum s’ap­pe­lait K. K 2.0 semble être un écho au disque qui a consa­cré, dix ans plus tôt (1996), la for­ma­tion lon­do­nienne. Es­pé­rons que ce­la lui per­met­tra de re­nouer avec le suc­cès de cette époque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.