A

KR Home-Studio - - TESTS -

vant sa sor­tie of­fi­cielle, le mi­ni­logue de Korg fai­sait dé­jà par­ler de lui. Des bruits ont cou­ru sur l’exis­tence de ce syn­thé­ti­seur, puis peu de temps après, des pho­tos ont fui­té… Il s’agit d’un ins­tru­ment de taille ré­duite, mais agréable à ma­ni­pu­ler et à ex­ploi­ter. Sur­tout pour le pan­neau des nom­breux contrôles, que nous ver­rons plus loin. Si je dis sur­tout, c’est parce que le mi­ni­logue est équi­pé d’un cla­vier de 37 touches au for­mat mi­ni, soit 20 mm de lar­geur. En re­vanche, elles sont plus longues que sur le MS-20 Mi­ni : 10,8 cm contre 8,2 cm, ce qui per­met de ga­gner en confort de jeu, en dé­pit de leur taille ré­duite. Après quelque temps, on fi­nit par s’y faire…

Concep­tion brillante

Ce syn­thé­ti­seur re­noue avec la vo­lon­té de feu Tsu­to­mu Ka­toh, le fon­da­teur de Korg, de pro­po­ser des ins­tru­ments élec­tro­niques abor­dables. Nous en avions par­lé à l’oc­ca­sion d’une in­ter­view réa­li­sée au Mu­sik­messe de Franc­fort, et pu­bliée dans un nu­mé­ro de Key­boards home-stu­dio qui s’ap­pe­lait en­core ain­si, à l’époque. On se sou­vien­dra de quelques pro­duits mar­quants du pas­sé, comme le Korg Po­ly­six, avec son unique os­cil­la­teur, et le Mo­no/Po­ly. Ce der­nier pos­sé­dait quatre voix de po­ly­pho­nie, deux ADSR et un filtre passe-bas ré­so­nant à 24 dB par oc­tave. Il pos­sé­dait aus­si, entre autres, un ar­pé­gia­teur, mais ce der­nier ne dé­clen­chait que l’un des quatre VCO à chaque note, ce qui ne don­nait pas sa­tis­fac­tion pour la so­no­ri­té glo­bale, as­sez maigre. En fait, le Mo­no/Po­ly n’était in­té­res­sant qu’en mode unis­son, les quatre os­cil­la­teurs gé­né­rant la même note. Pour fi­nir avec ce clin d’oeil au pas­sé, Korg a réus­si de très belles ému­la­tions d’une mou­ture très amé­lio­rée de son Mo­no/Po­ly ver­sion plug-in (col­lec­tion Le­ga­cy), alors que le Po­ly­six est res­té, dans cette ré­édi­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.