Uni­ver­sal Au­dio Apol­lo Twin USB l’Apol­lo Win­dows

KR Home-Studio - - TESTS -

Ça de­vait fi­nir par ar­ri­ver, le suc­cès des pe­tites in­ter­faces Twin So­lo et Duo en Thun­der­bolt lan­cées en 2014 ap­pe­lait une vi­sion plus large. Cette fois, une seule ver­sion d’Apol­lo Twin Duo est pro­po­sée en USB 3.0, mais ré­ser­vée au monde du PC (na !). Elle in­tègre tou­jours les deux pro­ces­seurs Sharc dans une in­ter­face 2 x 6 en 24 bits / 192 kHz, conforme en tout point au mo­dèle pour Mac, avec la même fi­ni­tion sans com­pro­mis, le mode Uni­son… et la la­tence zé­ro !

étant at­ten­due in­ces­sam­ment. En­fin, pour ne pas faire de ja­loux, la Twin Duo USB est com­mer­cia­li­sée exac­te­ment au même ta­rif que ce­lui de la Twin Duo en Thun­der­bolt.

USB ou USB ?

A prio­ri, au­cune mo­di­fi­ca­tion vi­sible n’ap­pa­raît au dé­bal­lage de cette nou­velle Apol­lo pour PC tou­jours en for­mat desk­top, avec son boî­tier car­ré de 16 x 15 x 7 cm et un pan­neau fron­tal lé­gè­re­ment in­cli­né, pour un poids d’un ki­lo. Seule la men­tion « USB 3 user in­ter­face for Win­dows » bien vi­sible sur la boîte la dis­tingue de ses consoeurs, mais bi­zar­re­ment elle n’est pas re­por­tée sur le châs­sis qui se contente d’un sobre « apol­lo twin ». La carte est li­vrée avec son trans­fo qui reste tou­jours obli­ga­toire pour faire fonc­tion­ner l’in­ter­face et, à la dif­fé­rence des ver­sions pour Apple, Uni­ver­sal Au­dio in­tègre aus­si le câble USB 3.0 Su­perS­peed dont il vau­dra mieux prendre soin (fi­gure 1). En ef­fet, ce­lui-ci étant in­dis­po­nible pour le test, je me suis mis en quête de me le pro­cu­rer dans un ma­ga­sin gé­né­ra­liste, peine per­due ! Au­cun ne pos­sé­dait ce type de connec­teur car la liai­son cou­rante en USB 3.0 res­semble plu­tôt à un câble de DD 2.5 (fi­gure 2) et je n’ai dû mon sa­lut qu’à une com­mande in­ter­net ! Cô­té lap­top/desk­top, le port A de l’USB 3.0 se­ra re­con­nais­sable par sa bande bleue qui le dif­fé­ren­cie du port 2.0 (fi­gure 3). Les liai­sons nu­mé­riques res­tent par ailleurs iden­tiques aux gé­né­ra­tions Thun­der­bolt, avec

un port d’en­trée of­frant la sé­lec­tion S/PDIF sté­réo ou ADAT qui dé­livre jus­qu’à huit en­trées ad­di­tion­nelles sui­vant la fré­quence d’échan­tillon­nage uti­li­sée, la carte pou­vant ac­cep­ter une ré­so­lu­tion de 24 bits / 192 kHz. À l’ar­rière, à cô­té de l’in­ter­rup­teur d’ali­men­ta­tion, se si­tue l’en­trée pour le trans­fo qui dis­pose tou­jours, en tour­nant l’em­bout, d’un blo­cage utile pour sé­cu­ri­ser la connexion. Les liai­sons ana­lo­giques sont consti­tuées de deux prises com­bo Mic/Line en en­trée et des sor­ties Mo­ni­tor L-R et 3-4 en jack TRS (fi­gure 4). En­fin, sur la tranche avant du châs­sis, on trou­ve­ra la sor­tie casque ain­si qu’une en­trée ins­tru­ment Hi-Z.

Stan­da­lone

Quand l’Apol­lo Twin USB se trouve en mode stan­da­lone, les ac­cès se li­mitent au contrôle nu­mé­rique du si­gnal de sor­tie ana­lo­gique L-R et à ce­lui du casque. On bas­cu­le­ra entre les deux à par­tir de la touche Mo­ni­tor sur la droite, tout en ré­glant les ni­veaux du jog cen­tral. Le type de sor­tie choi­si s’af­fi­che­ra alors dans les bar­graphs (fi­gure 5), tan­dis que les voies Line Out 3-4 ne pour­ront, à l’in­verse, être com­man­dées qu’à par­tir du lo­gi­ciel. Si l’on ac­tionne la touche Preamp de l’autre cô­té, une barre de me­nu s’af­fiche au-des­sus des six bou­tons cen­traux, in­di­quant les op­tions du cir­cuit de l’étage des en­trées, dont le sé­lec­teur Mic/Line, le coupe-bas, le 48 volts, le pad, l’in­ver­seur de po­la­ri­té et

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.