Korg SDD-3000 Pe­dal les lé­gendes ne meurent ja­mais !

KR Home-Studio - - TESTS -

La SDD-3000 Pe­dal est une ré­édi­tion très en­ri­chie de la cé­lèbre ver­sion rack sor­tie en 1982 et qui coû­tait alors 1 500 $ (l’équi­valent de 3 500 $ d’au­jourd’hui...). Elle est le fruit d’une col­la­bo­ra­tion entre Korg et Dal­las Schoo, tech­ni­cien de The Edge. Grâce à elle, nous al­lons na­vi­guer entre le pas­sé et le pré­sent afin de com­prendre pour­quoi ce de­lay de­meure à ja­mais lé­gen­daire.

Une ques­tion de ni­veaux

Pour bien com­prendre, dans les an­nées 70/80, le ma­té­riel au­dio pro était ma­jo­ri­tai­re­ment fait pour le stu­dio. La norme de +4 dBu était en vi­gueur. C’est à l’ap­pa­ri­tion du home-stu­dio que le -10 dBV (norme hi-fi grand pu­blic) a com­men­cé à se gé­né­ra­li­ser. La ques­tion de re­trans­crire le son stu­dio à la scène était aus­si un en­jeu pour le mu­si­cien : com­ment res­ter maître de mon son en live ? Com­ment avoir ac­cès à mes propres ou­tillages ? Il fal­lait donc que ça passe d’abord par la ques­tion d’un étage d’en­trée adap­té. MXR avait été l’un des pre­miers à pro­po­ser des ef­fets nu­mé­riques conçus pour les gui­ta­ristes avec en­trée haute im­pé­dance. Sa­chez qu’entre le ni­veau ins­tru­ment et le ni­veau pro il y a près de 30 dB d’écart, ce qui est énorme. C’est alors que Korg est al­lé plus loin en équi­pant la SDD-3000 d’un at­té­nua­teur d’en­trée à trois po­si­tions de type pas­sif et à im­pé­dance va­riable : +4 dB, -10 dB et -30 dB, et ça chan­geait tout ! Si le son était im­pac­té par le ni­veau, il l’était aus­si par la ques­tion de l’im­pé­dance. Une gui­tare pas­sive en­voie un si­gnal très faible et re­quiert pour fonc­tion­ner cor­rec­te­ment au mi­ni­mum une im­pé­dance de 150/200 kohms, voire beau­coup plus. Plus l’im­pé­dance est éle­vée, plus on ob­tient de la fi­nesse dans les ai­gus, donc un son qui brille à l’ar­ri­vée. Cer­tains gui­ta­ristes ap­pré­cient, d’autres pas. Jus­te­ment,

se­lon les gui­tares uti­li­sées on peut se mettre en po­si­tion -10 dB ou -30 dB en en­trée (ni­veau com­pa­tible avec les ins­tru­ments pas­sifs : gui­tare, basse et mi­cro­phone dy­na­mique) et com­pen­ser au fi­nal avec le ni­veau d’en­trée dont la plage de gain est très large… Nous sommes dans le rus­tique mais c’est pré­ci­sé­ment ça qui fait l’in­té­rêt de la chose et qui avait for­te­ment plu aux gui­ta­ristes, en pre­mier lieu The Edge dont une grande par­tie de la si­gna­ture so­nore pro­vient de la SDD-3000 sans nul doute (fi­gure 2) ! Nous l’avons com­pris, l’étage d’en­trée ré­édi­té sur la ver­sion pé­dale en­caisse for­mi­da­ble­ment bien et garde une cou­leur bien claire même lorsque dri­vé un peu fort, mais par ailleurs nous ap­pré­cions que Korg af­fiche le point de sa­tu­ra­tion en sor­tie, no­tam­ment +21 dBm. Ici, nous sommes dans la norme du ni­veau stu­dio.

Le son !

Huit fa­milles de de­lays sont dis­po­nibles. On y trouve ceux pré­sents dans la ver­sion rack d’ori­gine, mais aus­si de type ana­lo­gique, à bande, de type mo­derne (as­sez brillant), cos­mique (la mode du mo­ment pour les sons am­biant qui mé­langent pitch et clus­ter de dé­lai), re­verse (idem, on en pro­fi­te­ra ici pour uti­li­ser le fil­trage et écar­ter ain­si cer­taines fré­quences dans le grave et dans l’ai­gu qui gênent l’am­biance, tou­jours en fonc­tion de l’ins­tru­ment que l’on em­ploie) et en­fin de type pitch. On y ajou­te­ra la pos­si­bi­li­té de créer un

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.