An­thrax

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

For All Kings [Nu­clear Blast / PIAS]

L’in­tro­duc­tion or­ches­trale de ce on­zième al­bum (« Im­pa­led ») fait pen­ser à une pâle co­pie de la bande son de la tri­lo­gie de Pe­ter Jack­son, mais « You Got­ta Be­lieve » nous ras­sure très vite sur le bon état de san­té des membres du Big Four (avec Me­tal­li­ca, Slayer et Megadeth). For All Kings per­met au gui­ta­riste Jo­na­than Do­nais (Sha­dows Fall) de faire ses pre­miers pas et de mon­trer qu’il est bien plus qu’un simple rem­pla­çant de Rob Cag­gia­no qui a re­joint Vol­beat en 2013. Deux ans plus tôt, Wor­ship Mu­sic était mar­qué par le re­tour du chan­teur em­blé­ma­tique de l’âge d’or du groupe : Joey Bel­la­don­na. C’est d’ailleurs à cette pé­riode mu­si­cale que les treize titres ici réunis font écho, à une dif­fé­rence près, c’est que la voix de Joey est au­jourd’hui meilleure que ja­mais et la pro­duc­tion ré­so­lu­ment mo­derne. Le pre­mier single, « Evil Twin », est une charge fé­roce ins­pi­rée de l’at­taque à Char­lie Heb­do, alors que « Brea­thing Light­ning » fait dé­jà of­fice de clas­sique en com­bi­nant le style d’An­thrax sur deux dé­cen­nies (80/90). Mal­gré une baisse de ré­gime en fin d’al­bum, « This Bat­tle Chose Us », ce nou­veau cha­pitre se ter­mine en beau­té avec le thrash old school de « Ze­ro To­le­rance ». Après trente ans de car­rière, For All Kings sé­duit par sa vitalité et son en­train.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.