Iggy Pop

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

Post Pop De­pres­sion [Ca­ro­line]

Sur le pa­pier, l’as­so­cia­tion est tel­le­ment pro­met­teuse qu’il a fal­lu po­ser cet al­bum sur la pla­tine pour y croire. Oui, Iggy Pop et Josh Homme, le lea­der et cer­veau des Queens Of The Stone Age, sont en­trés en stu­dio avec un chal­lenge : al­ler sur un ter­rain mu­si­cal qu’au­cun des deux n’avait ja­mais fou­lé. Après qu’Iggy a en­voyé un SMS la­co­nique à Homme – « Ce se­rait gé­nial que l’on se re­trouve et que l’on com­pose un jour » –, tout semble être al­lé vite. Homme a ral­lié à leur cause le gui­ta­riste et cla­vier Dean Fer­ti­ta (QOTSA et The Dead Wea­ther) et Matt Hel­ders, le bat­teur des Arc­tic Mon­keys. En­semble – ils posent tous les quatre sur la po­chette –, ils ont en­re­gis­tré dans le dé­sert ca­li­for­nien neuf mor­ceaux for­cé­ment em­preints d’ur­gence et bien rock’n’roll. Les riffs vi­cieux d’Homme et la ryth­mique di­recte per­mettent à Iggy de ne pas sin­ger les Stooges mais de pro­po­ser une sorte de suite à la paire The Idiot / Lust For Life (« Break In­to Your Heart ») tout en se re­nou­ve­lant. On re­tien­dra la per­for­mance vo­cale sur le qua­si-wes­tern « Vul­ture », « Sun­day » et son in­at­ten­du fi­nal avec cordes, ou l’énorme « Pa­ra­guay » qui dé­marre dou­ce­ment pour ex­plo­ser fa­çon sto­ner rock. Iggy a pré­ve­nu que ça pou­vait être son der­nier al­bum… ce se­rait un beau chant du cygne pour l’iguane.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.