Xixa

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

Bloo­dline [Bar­bès Re­cords / Glit­te­rhouse / Dif­fer-Ant]

Si­tuée le long de la fron­tière amé­ri­ca­no-mexi­caine – celle-là même que Trump veut rem­pla­cer par un af­freux mur –, Tuc­son est de­puis long­temps un in­croyable re­paire de mu­si­ciens qui, à moindre échelle, ri­va­lise avec Na­sh­ville ou New York. C’est là-bas que Brian Lo­pez et Ga­briel Sul­li­van ont fait leurs armes, jouant avec les ve­dettes lo­cales Giant Sand ou Ca­lexi­co, col­la­bo­rant aus­si avec la Bri­tan­nique KT Tuns­tall. Il y a quelques an­nées, les deux amis flashent sur la cum­bia, mu­sique de danse co­lom­bienne, et sa pe­tite soeur la chi­cha pé­ru­vienne. Après avoir créé un groupe de re­prises (Chi­cha Dust), Lo­pez et Sul­li­van, tous les deux chan­teurs et gui­ta­ristes, ont créé Xixa, for­ma­tion qui pra­tique le grand écart entre rock’n’roll du dé­sert et dé­han­che­ment la­ti­no. Les autres membres du groupe, tous dans leur genre des poin­tures, per­mettent en ef­fet à Xixa d’être mu­si­ca­le­ment tout ter­rain, entre Ca­lexi­co, Led Zep­pe­lin et néo-cum­bia. Ain­si, le bat­teur Wins­ton Wat­son (qui a ac­com­pa­gné Dy­lan au dé­but de son « Ne­ver En­ding Tour »), le per­cus­sion­niste Efren Cruz Cha­vez et le bas­siste Geof­frey Hi­dal­go portent à ébul­li­tion cette fu­sion à la fois psy­ché et dan­sante (les très re­muants « Killer », « Pres­sures Of Man­kind », « Gol­den Ap­pa­ri­tion »). Un al­bum fié­vreux et riche en sen­sa­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.