Une séance voix dans mon stu­dio : exemple de mé­thode

KR Home-Studio - - CRÉER -

Sur ma sta­tion, je n’ai pré­pa­ré qu’une piste de prise et un grand nombre de pistes vierges qui sont rou­tées en lec­ture vers des ré­glages de même type. Au pas­sage, il peut être in­té­res­sant d’en­re­gis­trer une piste sté­réo ! En ef­fet, si vous sou­hai­tez tes­ter deux mi­cros et/ou deux chaînes vo­cales, ces deux si­gnaux se­ront édi­tés en­semble, de ma­nière trans­pa­rente et ce, même si vous n’en écou­tez qu’un seul du­rant la ses­sion ! Comme je vous l’ex­pli­quais lors d’un précédent ren­dez-vous, dans ce cas-là, j’en pro­fite même pour sous-mo­du­ler lé­gè­re­ment mon deuxième choix qui de­vient alors une sé­cu­ri­té en cas de « si­gnal sur­prise » ayant sa­tu­ré mon cap­teur prin­ci­pal ! Au fur et à me­sure des prises, je fais donc glis­ser les ré­gions en­re­gis­trées vers ces pistes d’écoute. Ces seules ré­gions sont mu­tées et les pistes res­tent constam­ment ou­vertes. L’ordre de ces clips res­tant chro­no­lo­gique, je bé­né­fi­cie d’une grande clar­té dans ma suc­ces­sion d’en­re­gis­tre­ments et je suis tou­jours à même d’écou­ter ou de faire écou­ter en quelques clics un « mo­ment » ou un en­chaî­ne­ment par­ti­cu­lier. De fait, mon tra­vail de choix et de com­pi­la­tion des prises a presque dé­jà dé­bu­té et mes re­pères sont pris. Par ailleurs, je n’hé­site pas à em­ployer un code de cou­leur sur chaque ré­gion afin de re­ve­nir fa­ci­le­ment à mes pré­fé­rences. Sur le plan des trai­te­ments purs ? J’en­clenche un coupe-bas bien ré­glé sur le mi­cro pour évi­ter les col­lages de cap­sule qui ne se rat­trapent pas, presque au­to­ma­ti­que­ment, un deuxième coupe-bas de pré­am­pli, mu­si­cal, de qua­li­té (ici mon Pul­tec fait mer­veille !). À cette pro­po­si­tion de dé­part, j’ajoute par­fois un peu de brillance ou de hi-mid à l’aide de mon Neve 1073 et… en­fin, un (ou deux !) com­pres­seur/li­mi­teur très noble (1176, LA-2A ou 2254) sur un ré­glage doux afin d’ar­ron­dir un peu ma dy­na­mique.

Bien sûr, hors de la « mai­son », si je ne dis­pose pas de mes ma­chines fa­vo­rites, je me contente d’ap­pli­quer les ou­tils de cou­leur et de dy­na­mique sur ma sec­tion mo­ni­to­ring. Si je suis par­ti­cu­liè­re­ment at­ta­ché à mon ré­sul­tat, je me dé­brouille pour pou­voir en rap­pe­ler les ré­glages. S’ils me semblent très mil­li­mé­triques et dé­li­cats à re­pro­duire ailleurs avec pré­ci­sion, je peux même al­ler jus­qu’à tra­cker (ré­en­re­gis­trer) ma piste ain­si trai­tée afin de pou­voir la gar­der in­tacte à por­tée de main, mais quoi qu’il en soit j’au­rai pris soin de conser­ver la piste ori­gi­nale afin de pou­voir re­ve­nir sur mes choix et do­sages à tête re­po­sée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.