KR:

KR Home-Studio - - AUTOPROD -

Peux-tu re­ve­nir sur la ge­nèse du pro­jet As­troVoya­ger ?

Phi­lippe Fa­gno­ni : As­troVoya­ger est un pro­jet mu­si­cal élec­tro-sym­pho­nique « à géo­mé­trie va­riable » que j’ai le plai­sir de pi­lo­ter de­puis le dé­but des an­nées 2000… L’ob­jec­tif est de pro­po­ser des al­bums et des spec­tacles concepts, construits au­tour de pay­sages so­nores afin de faire voya­ger les au­dis­pec­ta­teurs. Pour créer cet uni­vers os­cil­lant entre l'élec­tro, les mu­siques de film, le pro­gres­sif, la pop et le clas­sique, j’ai pro­gres­si­ve­ment mé­lan­gé les so­no­ri­tés de mes syn­thé­ti­seurs aux ins­tru­ments d’un vé­ri­table or­chestre… D’abord avec la com­pli­ci­té des mu­si­ciens du Tra­vel­ling Quar­tet (Anne Gra­voin), puis de l’en­semble Te­trak­tys (Do­mi­nique Mi­ton) ou en­core de l’Elec­troDi­va So­phie Elert, et plus ré­cem­ment du Phil­har­mo­nique de Prague pour mon pro­jet à pa­raître pro­chai­ne­ment : Big Bang. Tu as fon­dé CosmX­plo­reR, un la­bel in­dé­pen­dant consa­cré aux mu­siques élec­tro­niques pro­gres­sives, pour­quoi ce choix ?

En 2012 lorsque j’ai créé CosmX­plo­reR, l’ob­jec­tif prin­ci­pal était de pou­voir ap­puyer mes fu­turs pro­jets mu­si­caux sur une struc­ture de pro­duc­tion éta­blie, tout en conser­vant une li­ber­té d’orien­ta­tion ar­tis­tique non pas gui­dée par le pro­fit mais par l’en­vie du par­tage des mu­siques élec­tro­niques dites « pro­gres­sives ». Ce­la doit no­tam­ment per­mettre le dé­ve­lop­pe­ment de col­la­bo­ra­tions entre mu­si­ciens clas­siques et élec­tro­niques pour créer des pro­jets fu­sion entre l’élec­tro et le sym­pho­nique. Le se­cond ob­jec­tif est, à terme, de sou­te­nir et de pro­duire d’autres ar­tistes et pro­jets mu­si­caux élec­tro­niques d’« avant-garde ». Te consi­dères-tu donc comme un au­to­pro­duc­teur ?

Au dé­part oui, puisque les pre­miers pro­jets ont été réa­li­sés hors du cadre du la­bel, avec une dis­tri­bu­tion as­su­rée par Mu­sea Re­cords. Au­jourd’hui avec Quels sont les dif­fé­rents ar­tistes que l’on re­trouve sur ce la­bel ?

Pour l’ins­tant nous sommes deux ar­tistes : Des­tillat et As­troVoya­ger… Nous pre­nons notre temps afin de me­ner chaque pro­jet de bout en bout… Et un troi­sième ar­tiste de­vrait nous re­joindre d’ici 2017… En 2015 tu as réa­li­sé et pré­sen­té sur scène Big Bang, ton nou­vel al­bum en­re­gis­tré avec le Phil­har­mo­nique de Prague, peux-tu nous pré­sen­ter cette aven­ture ?

Big Bang est le qua­trième pro­jet-concept élec­tro-sym­pho­nique d’As­troVoya­ger. Il s’agit d’une mo­saïque mu­si­cale de qua­torze titres, un voyage au long des 13,8 mil­liards d’an­nées qui nous sé­parent du Big Bang où les so­no­ri­tés de mes syn­thé­ti­seurs se mé­langent aux ins­tru­ments du Phil­har­mo­nique de Prague, mais aus­si d’un bat­teur et à des voix qui se dé­voi­le­ront pro­chai­ne­ment… Une aven­ture folle ! La ren­contre avec l’or­chestre a eu lieu à la fin d’un concert qu’il don­nait en France en 2013. L’ac­cord de col­la­bo­ra­tion s’est fait à la seule con­di­tion qu’il s’agisse d’une créa­tion ori­gi­nale ! Qu’à ce­la ne tienne, un an plus tard nous avons en­re­gis­tré Big Bang, une créa­tion en­tiè­re­ment nou­velle, dans les stu­dios de la ra­dio­té­lé­vi­sion tchèque. De re­tour en France, nous avons réa­li­sé les en­re­gis­tre­ments ad­di­tion­nels avec Lu­do Man­tion et son Stu­dio de Poche

Le pro­jet Big Bang en Live.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.