The Last Sha­dow Pup­pets

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

Eve­ry­thing You’ve Come To Ex­pect [Do­mi­no/PIAS]

Il huit ans, Alex Tur­ner et Miles Kane, alors gros es­poirs du rock bri­tan­nique, entrent en stu­dio avec James Ford aux ba­guettes et aux ma­nettes et en­re­gistrent de la pop or­ches­trale old school – les ar­ran­ge­ments de cordes sont dus au Ca­na­dien Owen Pal­lett. Ils ob­tiennent alors un al­bum aux airs de clas­sique ins­tan­ta­né, The Age Of Un­ders­ta­te­ment, ma­gni­fique coup d’es­sai de The Last Sha­dow Pup­pets. Pen­dant long­temps – vu que Tur­ner a été oc­cu­pé par les Arc­tic Mon­keys – on a cru cette for­ma­tion éphé­mère condam­née au one shot. Fi­na­le­ment, l’été der­nier, Tur­ner et Kane ont en­re­gis­tré ce tant es­pé­ré deuxième al­bum avec la même équipe – seul pe­tit nou­veau, le bas­siste Zach Dawes. Que les ses­sions aient eu lieu au stu­dio ca­li­for­nien de Rick Ru­bin n’a rien chan­gé au son, tou­jours clas­sieux et dé­fi­ni­ti­ve­ment an­glais – même si Tur­ner re­ven­dique l’in­fluence de Todd Rund­gren. On y re­trouve tout ce qui a fait le charme du pre­mier al­bum comme le sug­gère le titre ma­li­cieux. Car, oui, des mé­lo­dies pop aux gui­tares 60’s en pas­sant bien sûr par les ac­com­pa­gne­ments or­ches­traux, pas de mau­vaise sur­prise… tout ce que l’on pou­vait at­tendre est là. Les chansons sont im­mé­dia­te­ment sé­dui­santes, les deux chan­teurs maî­trisent leur art. Que de­man­der de plus ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.