Pia­no droit, à queue, car­ré, gi­rafe et autres…

KR Home-Studio - - PRISE EN MAIN -

His­to­ri­que­ment, le pia­no des dé­buts du XVIIIe re­prend la forme du cla­ve­cin : si le pia­no­forte dis­pose d’une mé­ca­nique à cordes frap­pées, il reste ce­pen­dant bien moins so­nore que le pia­no mo­derne. Le pro­blème prin­ci­pal de cet ins­tru­ment, qui de­vient po­pu­laire au XIXe siècle, se­ra l’en­com­bre­ment, in­com­pa­tible avec la taille des ap­par­te­ments de la nou­velle bour­geoi­sie. On cher­che­ra donc des « so­lu­tions » avec une em­prise au sol plus ré­duite, comme le pia­no-gi­rafe ou le pia­no-harpe puis avec le pia­no car­ré, pas si loin es­thé­ti­que­ment du cla­vi­corde, mais avec une vé­ri­table mé­ca­nique à mar­teaux

Il fau­dra at­tendre la fin du XIXe siècle pour voir ap­pa­raître le pia­no droit, pré­sen­tant en­fin des ca­rac­té­ris­tiques acous­tiques sa­tis­fai­santes même si la mé­ca­nique, né­ces­si­tant une in­dis­pen­sable adap­ta­tion pour te­nir compte de la si­tua­tion ver­ti­cale des cordes, res­te­ra en­core ru­di­men­taire quelques an­nées…

Le cla­vi­corde, le pre­mier ins­tru­ment à cla­vier à cordes frap­pées. Pas de mé­ca­nique, il faut né­ces­sai­re­ment jouer très dé­ta­ché. (fi­gure B),

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.