Pleyel, une nou­velle re­nais­sance ?

KR Home-Studio - - PRISE EN MAIN -

Pleyel fait par­tie des construc­teurs « his­to­riques » de l’his­toire du pia­no. Ignaz Pleyel (1757-1831), mu­si­cien et com­po­si­teur ré­pu­té de la fin du XVIIIe siècle, fut un ami de Haydn. Il ouvre la Ma­nu­fac­ture de Pia­nos Pleyel en 1807. En 1865, l’en­tre­prise s’ins­talle à Saint-De­nis, dans la proche pé­ri­phé­rie nord de Pa­ris. La pé­riode d’après-guerre se­ra com­pli­quée pour Pleyel : en 1961, Schim­mel achète les noms Pleyel, Érard et Ga­veau et les fa­brique en Al­le­magne. En 1996, Pleyel re­vient à nou­veau en France et s’ins­talle à Alès. Les grandes dif­fi­cul­tés éco­no­miques aux­quelles l’en­tre­prise doit faire face trouvent une so­lu­tion en 2000 avec l’in­ter­ven­tion de Hu­bert Mar­ti­gny (dé­jà pro­prié­taire de la Salle Pleyel), qui re­prend les noms Pleyel, Érard et Ga­veau et ré­ins­talle la fa­bri­ca­tion à St-De­nis. En 2013, l’ate­lier ferme, au grand déses­poir des qua­torze tech­ni­ciens qui conti­nuaient la fa­bri­ca­tion. En pré­pa­ra­tion du sa­lon Mu­si­co­ra de fé­vrier 2016, Gé­rard Gar­nier, Pré­sident du Groupe Al­gam, l’un des prin­ci­paux dis­tri­bu­teurs de pro­duits mu­si­caux fran­çais, a an­non­cé que la fa­bri­ca­tion des pia­nos Pleyel re­pre­nait et qu’ils se­raient pré­sen­tés à l’oc­ca­sion du sa­lon… Un nou­vel es­poir donc, pour la marque sym­bole de l’élé­gance fran­çaise et dont Fré­dé­ric Cho­pin fut l’am­bas­sa­deur em­blé­ma­tique…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.